GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La 3G enfin accessible en Cisjordanie

    media Depuis ce mardi 23 janvier 2018, les sociétés de téléphonie mobile en Cisjordanie occupée offre un service 3G à leurs clients. Ici, un utilisateur à Ramallah. REUTERS/Mohamad Torokman

    C’est une petite révolution technologique pour les Palestiniens de Cisjordanie. Après l’avoir attendu pendant plus de dix ans, ils ont depuis ce mardi accès à la 3G, une technologie qui permet d’avoir internet sur les téléphones portables. Sa mise en place a fait l’objet de longues négociations avec les autorités israéliennes qui invoquaient des motifs sécuritaires pour la bloquer.

    Avec notre envoyé spécial à Bethléem,  Guilhem Delteil

    « Enfin, nous avons la 3G », se réjouit Layth Dhaitel. Lui qui travaille dans le secteur de la téléphonie et qui se déplace quotidiennement pour son travail attendait cette évolution.

    Et il a fallu être patient confirme William Atyk, un vendeur de cartes SIM. « Cela fait plus de cinq ou six ans qu’on nous parle de la 3G et elle n’arrivait pas. Mais ça y est, elle est là », dit-il.

    Les négociations avec les autorités israéliennes ont été compliquées. Un accord a été signé en 2015, mais sa mise en œuvre fut encore longue. Et les Palestiniens ont développé des systèmes D pour pouvoir se connecter en enregistrant les codes de nombreux réseaux Wifi ou en achetant, parfois au marché noir, une puce de leurs voisins.

    « Nous avons des cartes SIM israéliennes. Mais la 3G palestinienne, elle, sera accessible partout », ajoute Layth Dhaitel. Car dans les villes palestiniennes, le réseau israélien passe mal ou pas du tout. La 3G palestinienne offre donc une meilleure couverture en Cisjordanie.

    Mais l’argument ne suffit pas à convaincre cet étudiant. « Je ne l’utilise pas. Parce que c’est nouveau et la plupart des gens disent que c’est cher », dit-il.

    Beaucoup de Palestiniens espèrent une baisse des coûts et soulignent que les abonnements israéliens sont moins chers et permettent l’usage de la 4G, une technologie plus avancée.

    Et la 3G reste proscrite à Gaza, l’enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas et soumise à un blocus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.