GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Sud-est d'Idleb: l'armée syrienne annonce l'encerclement de groupes rebelles

    media Un combattant rebelle tire un missile vers des positions de l'armée syrienne, dans la province d'Idleb, le 11 janvier 2017. OMAR HAJ KADOUR / AFP

    En Syrie, l’armée gouvernementale a annoncé avoir totalement encerclé des groupes rebelles et jihadistes dans une poche au sud-est d’Idleb, dans le cadre d’une offensive en cours depuis plus d’un mois. Les combats se poursuivent avec violence sur plusieurs fronts de cette province, contrôlée en grande partie par une coalition jihadiste conduite par l’ex-branche d’al-Qaïda en Syrie.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Les unités de l’armée syrienne, progressant à partir de la province d’Alep, et celles avançant du sud-est d’Idleb, ont fait leur jonction, au nord de l’aéroport militaire d’Abou-Zouhour, repris par les troupes gouvernementales la semaine dernière. En se rencontrant, ces deux colonnes ont refermé l’étau sur une poche de 1 100 kilomètres carrés, contrôlée par des groupes jihadistes et rebelles, au sud-est de la province d’Idleb. Cette enclave comprend une centaine de localités et de villages, dont le tiers est contrôlé par le groupe Etat islamique et les deux tiers par une coalition conduite par l’ex-branche d’al-Qaïda en Syrie et par d’autres brigades rebelles.

    Soutien massif de l'aviation russe

    Des sources proches du régime estiment que 2 500 combattants sont désormais enfermés dans cette poche, sans aucune possibilité de retraite ou de ravitaillement. Dans le même temps, l’armée syrienne et ses alliés poursuivent leur progression vers le nord, à la rencontre d’une colonne qui avance de la province d’Alep. Ces offensives se déroulent avec le soutien massif de l’aviation russe.

    L'opération ne pas s'arrêter là

    L’importance des effectifs engagés laisse croire que l’opération ne vas pas s’arrêter là. Après la prise de l’aéroport d’Abou-Zouhour, l’objectif serait de désenclaver deux localités à majorité chiite, Foua et Kefraya, encerclées depuis trois ans par les rebelles et les jihadistes, au nord-ouest d’Idleb.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.