GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Moyen-Orient

    Yémen: à Aden, les séparatistes sudistes s'emparent du palais présidentiel

    media Depuis dimanche, les combats ont fait au moins 36 morts et 185 blessés, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). REUTERS/Fawaz Salman

    Dans le sud du Yémen, les combattants séparatistes ont pris position autour du palais présidentiel d'Aden, la deuxième ville du pays. Selon un officier, ils contrôleraient maintenant l'entrée principale du bâtiment. Les forces gouvernementales ont perdu des positions clés ces derniers jours.

    A Aden, les séparatistes gagnent du terrain. Après trois jours de combats meurtriers et près de trois ans de conflit dans le pays, ils occupent le palais présidentiel dans lequel des membres du gouvernement résidaient ces derniers jours. Un officier a indiqué à l'AFP que les forces favorables au mouvement séparatiste du Sud contrôlaient désormais l'entrée du bâtiment.

    Dimanche, le Premier ministre yéménite Ahmed ben Dagher avait demandé à la coalition arabe, qui soutient le président Hadi contre les Houthistes dans le nord du pays, d'intervenir pour éviter le chaos. Lundi soir, depuis Ryad, le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a dénoncé le « coup de force(séparatiste) et les actions terroristes à Aden ».

    Dans la nuit, la coalition sous commandement saoudien, qui combat les rebelles houthis au Yémen depuis 2015, avait appelé à un cessez-le-feu immédiat à Aden. Demande acceptée par l'armée loyaliste mais le camp séparatiste n'avait pas donné de réponse. Depuis dimanche, les combats auraient fait selon le CICR, 36 morts et 185 blessés. Les habitants d'Aden se terrent chez eux.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.