GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Yémen: les séparatistes sudistes contrôleraient la ville d'Aden

    media Des séparatistes sudistes près d'un tank dans la ville portuaire d'Aden, le 30 janvier 2018. REUTERS/Fawaz Salman

    Les forces séparatistes ont pris le contrôle mardi de la quasi-totalité d'Aden, deuxième ville du Yémen, après trois jours de combats meurtriers contre les forces gouvernementales. Des combattants séparatistes du sud du Yémen encerclent le palais présidentiel à Aden.

    Selon plusieurs agences de presse, les séparatistes ont encerclé le palais présidentiel. Le gouvernement du Premier ministre Ahmed ben Dagher qui se trouve de facto assigné à résidence est protégé par des soldats saoudiens.

    Des négociations se sont engagées pour permettre aux membres du gouvernement de trouver refuge en Arabie saoudite. Mais pour l'instant, il n'est pas certain que le Premier ministre souhaite vraiment quitter la ville.

    Mardi matin, les forces du Conseil de transition sudiste désormais favorable à l'indépendance du Yémen du Sud se sont emparées d'une base militaire jusque-là contrôlée par les troupes loyalistes.

    Aujourd'hui, le Yémen est en voie de décomposition avancée.

    David Rigoulet-Roze, chercheur associé à l’Institut français d’analyse stratégique (Ifas) 31/01/2018 - par Sami Boukhelifa Écouter

    Les affrontements avaient éclaté dimanche, lorsqu'un ultimatum lancé par les séparatistes a expiré. Ils avaient exigé du président Hadi, qui vit en exil en Arabie saoudite, la démission du gouvernement d'Ahmed ben Dagher, un gouvernement que les rebelles accusent de corruption et de mauvaise gestion.

    En fait, les séparatistes étaient des alliés du président Hadi, lui-même originaire du Sud. Mais leur relation s'est tendue l'année dernière après le limogeage du gouverneur d'Aden.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.