GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Iran: une trentaine de femmes arrêtées pour avoir ôté leur voile

    media Une femme non voilée brandissant un foulard blanc fixé au bout d'un bâton, à Téhéran. SC

    La police iranienne a arrêté une trentaine de femmes à Téhéran pour avoir enlevé leur voile en public afin de protester contre son port obligatoire depuis la Révolution islamique de 1979, ont rapporté jeudi soir plusieurs médias locaux.

    « La police a arrêté 29 personnes qui perturbaient l'ordre social et les a remises à la justice », affirme le communiqué de la police de Téhéran, publié par les agences Fars, Ilna et Tasnim, sans donner plus de détails.

    Ces derniers jours, les réseaux sociaux ont publié des photos apparemment prises à Téhéran mais aussi dans d'autres villes de femmes tête nue dans la rue, leur voile pendu au bout d'une perche en signe de défi.

    La loi en vigueur en Iran depuis la Révolution islamique de 1979 impose aux femmes de sortir tête voilée et le corps couvert d'un vêtement ample plus ou moins long.

    Le zèle de la police des moeurs à faire respecter cette loi a nettement diminué ces dernières années et un nombre croissant de Téhéranaises mais aussi des femmes d'autres grandes villes du pays prennent des libertés en laissant apparaître nettement leur chevelure.

    Ces actions de contestation contre le port obligatoire du voile ont suivi l'exemple d'une Iranienne arrêtée fin décembre après être montée tête nue sur une armoire électrique dans une artère animée de Téhéran en arborant son voile au bout d'une perche.

    La jeune femme a été libérée après environ un mois de détention, selon l'avocate Nasrin Sotoudeh, figure de l'activisme en faveur des droits de l'homme en Iran.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.