GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël: un ministre clé reste au gouvernement, éloignant la probabilité d'élections
    • Le Cambodge n'autorisera aucune base militaire étrangère sur son sol (Premier ministre Hun Sen)
    • France: de nouveaux rassemblements de «gilets jaunes», opérations escargots et dépôts pétroliers bloqués ce lundi
    Moyen-Orient

    Des Iraniennes défient l'obligation de porter le foulard islamique

    media Une trentaine d'iraniennes ont été arrêtées pour avoir ôté leur voile en public (Photo d'illustration). REUTERS/Jamal Saidi

    Alors que l'Iran s'apprête à célébrer le 39ème anniversaire de sa Révolution islamique, des Iraniennes défient l'obligation qui leur est faite de porter un foulard islamique. La police iranienne a reconnu la semaine dernière l'arrestation d'une trentaine de femmes accusées d'avoir ostensiblement ôté leur foulard en public ces dernières semaines, des images qui ont ensuite fait le tour du monde. Le phénomène, même minoritaire, est devenu un sujet de conversation et de débat en Iran.

    Elle-même n'a pas envisagé d'ôter son foulard islamique dans la rue, mais cette jeune Téhéranaise, qui souhaite garder l’anonymat, explique au micro de RFI que les images de ces femmes apparaissant têtes-nues ont dominé les conversations et les réseaux sociaux ces derniers jours en Iran.

    « Ce qui m'a paru très intéressant c'est de voir des femmes portant le tchador et la tenue islamique complète exprimer leur soutien à la revendication des femmes de choisir leur tenue, affirme-t-elle. L'autre chose intéressante, c'est que nous avons aussi vu des hommes imiter le geste de ces femmes en attachant un foulard au bout d'un bâton pour afficher leur soutien ».

    Selon cette jeune Iranienne, la réaction des autorités qui ont arrêté une trentaine de femmes accusées d’avoir ostensiblement ôté leur foulard en public était largement prévisible. « Je crois que c'est exagéré, c'est sévère, juge-t-elle. Cela ne correspond pas à la gravité des faits. Ce n'est pas comme ça qu'on répond à une demande sociale. Après tout que veulent ces femmes ? Que l'on réponde à leur demande ! Elles veulent le dialogue et la liberté », affirme-t-elle

    Depuis quelques années, la police en charge des mœurs est de moins en moins zélée en Iran et il n'est pas rare d'apercevoir une bonne partie de la chevelure des femmes dans l'espace public.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.