GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    L'auteur du meurtre de trois colons israéliens condamné à la prison à perpétuité

    media Reconnu coupable du meurtre de trois Israéliens dans la colonie de Halamish, Omar el-Abed a été condamné à la perpétuité. REUTERS/Ronen Zvulun

    Un Palestinien a été condamné jeudi 15 février à la prison à perpétuité par un tribunal militaire israélien. Omar el-Abed avait tué à coup de couteau trois Israéliens pendant un repas de shabbat, le repas du vendredi soir, en juillet dernier. Il avait affirmé agir pour défendre la mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l'islam. L'attaque avait eu lieu alors que les Palestiniens manifestaient en masse autour de l'Esplanade des Mosquées. Elle avait suscité un vif émoi en Israël et l'accusé encourait la peine de mort.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Des milliers d'Israéliens avaient participé aux obsèques des trois victimes et les responsables politiques s'étaient succédés auprès de la famille dans la colonie de Halamish. L'émoi en Israël était fort : les photos de la scène du crime diffusées par les forces israéliennes montraient un véritable bain de sang. Et la famille, comme le ministre de la Défense, avaient appelé à une condamnation à mort de l'auteur de cette attaque.

    Une telle peine est rendue possible par la loi israélienne mais la condamnation à mort n'a été prononcée qu'une seule fois dans l'histoire d'Israël, contre l'officier nazi Adolf Eichmann en 1962.

    Le procureur général militaire avait d'ailleurs jugé que dans ce cas, la mesure était contraire à la politique de l'armée israélienne et il avait requis quatre peines de prison à perpétuité : une pour chaque personne tuée et une de plus pour avoir tenté d'assassiner deux autres membres de la famille.

    L'un des trois juges s'est tout de même prononcé pour une exécution mais dans sa décision collégiale, le tribunal a finalement suivi l'avis du procureur. Les magistrats ont toutefois assorti leur peine d'un appel à ce que le condamné « ne soit pas libéré dans le cadre d'un éventuel futur accord » avec les Palestiniens.

    Cisjordanie: un Palestinien tue trois Israéliens près de la colonie de Har Adar

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.