GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Les Saoudiennes peuvent désormais créer leur propre entreprise

    media Des Saoudiennes dans les rues de Riyad, capitale de l'Arabie saoudite, le 12 février 2018. Faisal Al Nasser/Reuters

    En Arabie saoudite, les femmes peuvent désormais créer leur propre entreprise et faire des démarches administratives sans avoir à obtenir le consentement d'un tuteur masculin. C'est un pas de plus dans l'élargissement du champ d'activité des femmes dans le royaume saoudien. Un mouvement mené par le prince héritier Mohammed ben Salman.

    Elles pourront conduire une voiture dès le mois de juin prochain et elles peuvent désormais assister à certains matches de football. Les Saoudiennes peuvent maintenant créer leur entreprise et accéder aux services administratifs en ligne sans un tuteur masculin, père, mari ou frère.

    L'objectif du jeune prince héritier Mohammed ben Salman, 32 ans, est de développer l'économie saoudienne et de réduire sa dépendance au pétrole. Et, pour se faire, il faut permettre aux femmes de participer à la vie publique et professionnelle. Elles ne sont actuellement que 22% à le faire.

    La magistrature s’ouvre aussi aux femmes saoudiennes

    Outre l'entreprise, un nouveau secteur d'activité s'ouvre aux Saoudiennes. La magistrature va recruter pour la première fois des femmes. Et des Saoudiennes se sont massivement portées candidates aux postes à pourvoir dans les aéroports et aux postes frontières du royaume.

    Il y a quelques jours, un des membres de la plus haute instance religieuse du pays contestait l'obligation du port de la robe noire traditionnelle. Mais les Saoudiennes doivent toujours demander une autorisation pour faire des études ou voyager.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.