GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël signe un «contrat historique» avec l’Egypte pour fournir du gaz naturel

    media Les gisements off-shore israéliens en mer Méditerranée vont permettre de fournir du gaz à l'Egypte. REUTERS/Amir Cohen/Files

    Israël a annoncé la conclusion d'un accord avec l'Égypte d'un montant record de 15 milliards de dollars pour la fourniture de gaz extrait de deux importants gisements off-shore en Méditerranée. Ce succès vient à point nommé pour Benyamin Netanyahu, impliqué dans plusieurs affaires de corruption.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Christian Brunel

    « C'est un contrat historique », s'est félicité Benyamin Netanyahu, qui l'a présenté comme une réussite personnelle. Un de ses proches, Yuval Steinitz, le ministre de l'Énergie, a souligné que pour la première fois, Israël va devenir un fournisseur d'énergie pour un pays arabe.

    Mieux encore : Israël négocie avec la Grèce et l'Italie pour la pose d'un gazoduc sous-marin qui permettrait l'exportation de gaz naturel vers l'Europe. Et de réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie. Les champs gaziers découverts devraient aussi permettre à Israël d'être autosuffisant pendant plus de trente ans.

    Benyamin Netanyahu veut rassurer les critiques

    Sur le front politique, le Premier ministre d'Israël a profité de l'occasion pour assurer aux Israéliens que les royalties de l’accord serviraient à financer la santé et l'éducation. Une manière de répondre aux critiques contre l'arrangement passé entre le gouvernement et les grands groupes pétroliers israéliens et américains qui vont exploiter ce gaz.

    Selon certains experts, ce consortium va en effet être le grand gagnant de l’accord signé, au détriment des contribuables. Impliqué dans au moins deux – si ce n'est trois – affaires de corruption, Benyamin Netanyahu a tenté de prouver le contraire en assurant avoir agi uniquement dans l'intérêt national.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.