GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Lors d'une conférence de presse à Paris, le directeur des opérations de SOS Méditerranée Férédéric Penard a précisé que 58 migrants sont à bord. Il a demandé à la France leur débarquement «à titre exceptionnel».

    Dernières infos
    Moyen-Orient

    GAFI : l'Iran en sursis

    media Le siège de l'OCDE dans le 16e arrondissement à Paris. La réunion plénière du GAFI, Groupe d'action financière, s'est tenue au siège de l'OCDE à Paris. Flickr/OCDE

    Le Groupe d'action financière, le GAFI, qui réunit 35 pays et 2 organisations régionales, donne à l'Iran jusqu'en juin prochain pour prendre des mesures de lutte contre le blanchiment d'argent sale et le financement du terrorisme. Faute de quoi, déjà sur la liste noire du GAFI, l'Iran pourrait faire l'objet de sanctions.

    La Corée du Nord et l'Iran sur la liste noire du GAFI

    Un projet de loi contre le blanchiment est actuellement en discussion au Parlement iranien et le GAFI attend avec impatience ces réformes. C'est pourquoi un sursis est accordé à Téhéran jusqu'en juin prochain. Bien que maintenu sur la liste noire des pays non coopératifs, aucune sanction ne sera d’ici là prise contre l'Iran.

    La Corée du Nord ne bénéficie pas de cette relative mansuétude, car le GAFI a estimé que le pays n'a pas pris du tout les mesures qu'on attend de lui.

    Une liste dite grise de 9 pays présentant des «déficiences»

    Le GAFI épingle également des pays jugés à haut risque en matière de blanchiment et dont les législations sont insuffisantes. Ce sont l'Ethiopie, l'Irak, la Serbie, le Sri Lanka, la Syrie, Trinité-et-Tobago, la Tunisie, le Vanuatu et le Yémen. Tous ces pays sont donc mis sous surveillance.

    En revanche, le Pakistan échappe à l'inscription sur cette liste grise des pays défaillants et obtient un délai de grâce de 3 mois pour faire la preuve de sa bonne volonté en matière de lutte contre le financement du terrorisme.

    Créé en 1989, le GAFI a pour objectif d'assainir le système financier international.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.