GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'UE va créer une entité pour continuer à commercer avec l'Iran (Mogherini)
    Moyen-Orient

    Ghouta orientale: le régime progresse et s’efforce d’encercler les rebelles

    media Un homme rassemble ses affaires à Douma, dans la Ghouta orientale, le 8 mars 2018. REUTERS/Bassam Khabieh

    Plus de 1 000 civils, dont 188 enfants, ont été tués depuis le lancement le 18 février par le régime syrien d'une offensive sur le fief rebelle de la Ghouta orientale, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. L'ONG a notamment rapporté des dizaines de cas de suffocation après des raids aériens du régime syrien et de son allié russe. Le personnel médical a évoqué une possible attaque chimique, niée par les autorités syriennes. Sur le terrain, les combats se poursuivent avec violence.

    En dépit des pressions internationales, l'armée syrienne et ses alliés poursuivent leur offensive terrestre dans la Ghouta, désormais coupée en deux, rappelle notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh.

    Les troupes gouvernementales ont entamé, jeudi 8 mars, de vastes manœuvres d'encerclement des principales localités de la région. Les opérations se concentrent autour de Misraba, une bourgade du centre de l'enclave, qui commande l'accès au bastion de Douma, tenu par les salafistes de Jaych al-Islam.

    Ces combats interviennent alors que la situation des 400 000 habitants pris au piège frôle le désastre. Le Comité international de la Croix-Rouge a annoncé le report à une date non précisée d'un nouveau convoi de nourriture et de produits de première nécessité.

    Abou Shadi Aadal, militant de l’opposition syrienne dans la Ghouta orientale, affirme que l'offensive du régime a déjà fait « plus de 1000 morts », depuis le 18 février. « Ce sont des civils qui sont victimes de ce carnage », d'après lui. « Des bombes au phosphore blanc, du chlore, ont été utilisés », explique le militant, qui parle d'un embrasement des lignes de front, avec « les villes et les localités [qui] sont visées par des frappes ». Alors qu'auparavant, « les combats au sol se déroulaient à l’écart des villes » avec la progression du régime, « les combats touchent désormais certaines localités de la Ghouta Orientale comme Beit sawa, Chayfouniyé, et Otaya ».

    Le régime tout proche d’Harasta

    Des sources proches de Damas et de l'opposition affirment que l'armée syrienne n'est plus qu'à un kilomètre de Harasta, au nord-est de la capitale. Les avions syriens et russes accompagnent l'avancée des chars et de l'infanterie, qui ont fait échec à une contre-offensive rebelle.

    C'est après l'un de ces raids que l'Observatoire syrien des droits de l'homme a fait état de cas de suffocation, ce que les autorités syriennes ont nié.

    Au 9ème jour de cette bataille, aucun civil ne s'est présenté au deuxième passage sécurisé ouvert par l'armée près de la localité de Jesrine. Un officier russe a accusé les rebelles d'avoir bombardé un convoi de 300 familles, qui projetaient d'évacuer la Ghouta.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.