GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Juin
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Aujourd'hui
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: la conscription des ultra-orthodoxes provoque une crise politique

    media Le Premier ministre Benyamin Netanyahu (c) se rend à la réunion hebdomadaire de son Cabinet, à Jérusalem, le 11 mars 2018. REUTERS/Oded Balilty

    Crise ministérielle en Israël autour de la question du service militaire des juifs ultra-orthodoxes. Si aucune solution n’est trouvée, une nouvelle consultation électorale pourrait avoir lieu après dissolution de la Knesset, le Parlement israélien.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    Des élections anticipées que personne ne veut vraiment, mais qui à ce stade semblent inévitables. Le conseil des Sages de la Torah, la haute autorité spirituelle de l’un des partis religieux, a rejeté catégoriquement un compromis sur la loi de conscription des jeunes Haredim, les ultra-orthodoxes.

    Imbroglio politique semble-t-il inextricable : les chefs des partis orthodoxes de la coalition gouvernementale refusent d’approuver le budget si une nouvelle loi exemptant les religieux de service militaire n’est pas adoptée.

    Le Premier ministre Benyamin Netanyahu multiplie les rencontres de dernière minute avec les membres de sa coalition pour tenter de désamorcer la crise. Mais plusieurs ministres affirment que Netanyahu brandit la menace d’élections anticipées pour des raisons personnelles. Autrement dit pour échapper à des poursuites judiciaires dans des affaires de corruption.

    La date préconisée pour des élections anticipées est le 26 juin 2018, soit plus de 18 mois avant la fin de la législature actuelle. A moins qu’une nouvelle formule acceptable par tous soit trouvée au cours des prochains jours.

    (Re) lire : Israël: la loi sur la conscription des juifs ultra-orthodoxes adoptée au Parlement

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.