GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Donald Trump et la Syrie: la doctrine de la puissance et de l'imprévisibilité

    media Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 14 mars 2018 à Los Angeles. REUTERS/Kevin Lamarque

    En Syrie, où la guerre sévit depuis sept ans, l'armée américaine n'hésite pas à combattre au sol comme dans les airs. Dès son arrivée, Donald Trump s'est démarqué de Barack Obama sur le dossier, n'hésitant pas à bombarder les forces du régime Assad au risque de faire grimper les tensions avec la Russie. Quelle est la politique de l'actuel président en Syrie ?

    Avec notre correspondant aux Etats-Unis,  Eric de Salve

    Son prédécesseur menaçait de taper fort en cas de franchissement de la « ligne rouge », mais sans jamais passer à l'action. Au contraire, dès son arrivée au pouvoir, Donald Trump n'hésite pas à punir Damas après une frappe chimique.

    « Ce qu'Assad a fait est terrible. Ce qu'il s'est passé en Syrie en une honte pour l'humanité », déclare-t-il à l'époque, après le bombardement chimique d’une petite ville du nord-ouest de Syrie, qui fait des des dizaines de morts civils.

    Dans la nuit du 6 avril 2017, 59 missiles Tomahawk américain frappent donc une base de l'armée syrienne près de Homs. Virage spectaculaire de Donald Trump sur la Syrie, lui qui demandait en 2013 à Barack Obama de ne pas frapper le régime.

    Six semaines plus tard, nouveau raid américain contre une milice chiite pro-régime. La Russie dénonce alors une « action illégitime et inacceptable ». En 2018, à la mi-janvier, les Etats-Unis annoncent qu'ils prolongent leur présence militaire dans l'est.

    « Frappes défensives » sur des unités pro-Assad et leurs supplétifs

    Le 7 février se produit l'un des plus graves affrontements indirects avec la Russie depuis la fin de la guerre froide. Dans la région pétrolière de Deir Ezzor, une offensive d'unités pro-Assad et de leurs supplétifs russes et chiites est stoppée.

    Comment ? Un bombardement américain vient de s'abattre. Son bilan : une centaine de morts, dont au moins cinq Russes selon Moscou. « Frappes défensives », justifira le Pentagone, le département américain de la Défense.

    Les pro-Assad venaient de franchir l'Euphrate, en violation d'un accord russo-américain, pour attaquer les positions des Forces démocratiques syriennes (FDS), forces à dominante kurde soutenues au sol par des soldats américains.

    Ces Forces démocratiques syriennes avaient permis de reprendre au groupe Etat islamique les villes de Raqqa et de Minbij, ville dans laquelle l'armée turque cherche à entrer en négociant depuis plusieurs jours avec les Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.