GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: évacuation massive de civils de la Ghouta assiégée

    media Des civils fuient Hammouriyeh, une ville aux mains des rebelles, dans la Ghouta orientale, le 15 mars 2018. REUTERS/Omar Sanadiki

    Plus de 20 000 civils ont fuit jeudi 15 mars la Ghouta orientale de Damas, cible de violents bombardements à l'artillerie et à l'aviation et d'une offensive terrestre de l'armée syrienne, depuis le 18 février dernier.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Les civils sont sortis par la localité de Hamouriyeh, à l'est de la Ghouta, avant qu'elle ne soit prise par l'armée syrienne ce jeudi. Epuisées, les traits tirés, les  familles ont quitté par milliers l'enclave rebelle assiégée, n'emportant que quelques valises.

    Très peu de jeunes hommes figurent dans le flot de civils, surtout composé de femmes, d'enfants et de personnes âgées. Ils ont emprunté un couloir sécurisé ouvert par l'armée syrienne, avant d'être accueillis par des secouristes. La plupart ont été transportés dans des camps d'accueil dans la localité de Adra, dans la banlieue nord de Damas.

    L'évacuation a été négociée par des notables de la région, et a pu commencer après l'effondrement du groupe Faylaq al-Rahman, dont les principaux chefs ont été tués dans un raid aérien, mardi.

    Désorganisés et démoralisés, les rebelles ont laissé les civils sortir, après s'être opposée pendant des semaines à l'évacuation qualifiée de transfert forcé de population, proposée par le régime.

    Des centaines de personnes ont aussi fui la ville de Douma, au nord, principal bastion rebelle de la Ghouta. Cette principale zone urbaine de la région a pu être ravitaillée par un convoi humanitaire. Elle devait être l'une des zones de désescalade instaurées en 2017 par un accord entre la Russie, la Turquie et l'Iran, mais les combats entre rebelles et forces gouvernementales n'ont jamais cessé.

    Peter Maurer, président du Comité international de la Croix-Rouge, était sur place. Il a pu visiter une clinique du Croissant-Rouge, et se rendre dans les abris où se terrent les habitants. « Imaginez tout simplement deux étages en-dessous d'un building, sans électricité, avec peut-être un iPhone qui allume un tout petit peu un coin. C'est comme ça que les gens vivent, et on l'on voit qu'ils sont pâles, qu'ils ont passé des semaines dans ces situations, beaucoup d'heures, de jours et de nuits », raconte-t-il.

    Par ailleurs, des négociations sont en cours pour le départ des civils de Harasta, à l'est de Damas.

    « Le Croissant-Rouge syrien a été sollicité pour répondre à ce flux de population [sorti de la Ghouta, ndlr] et nous allons certainement les soutenir dans leurs efforts d'assister ces populations qui ont besoin d'une aide minimale parce qu'ils ont fui d'une manière chaotique, poursuit Peter Maurer. Le futur est difficilement prévisible au moment où les lignes de front semblent bouger, et il y a beaucoup d'activités qui ne sont pas tout à fait claires. »

    Ces développements inattendus sont intervenus après la prise par l'armée syrienne de 70% de l'enclave. Les rebelles sont désormais encerclés dans trois poches séparées et indéfendables.

    L'offensive du régime pour reprendre la région a débuté le 18 février. Elle a fait plus de 1200 morts et près de 5000 blessés selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. L'ONG rapporte des nombreux cas de suffocations qui seraient dus à l'usage d'armes chimiques.

    → (RE)LIRE: Sept ans de guerre en Syrie, et aucune éclaircie à l'horizon

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.