GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Avec notre envoyée spéciale, notre correspondant, et nos invités, retour sur le scrutin de dimanche et point sur les premières tendances qui semblent se dessiner.

    Dernières infos
    • Les prix du pétrole grimpent de plus de 10% après les attaques contre l'Arabie saoudite
    Moyen-Orient

    La tension monte encore d’un cran entre l’Iran et les Etats-Unis

    media Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif (photo d'archives). Reuters

    Alors que les Iraniens fêtent le Nouvel An Norouz, qui marque l’arrivée du printemps, la tension est encore montée d’un cran entre l’Iran et les Etats-Unis avec des échanges très durs entre le président Trump et le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Dans un tweet acerbe, Mohammad Javad Zarif a dénoncé les insultes absurdes du président américain Donald Trump. « Avec une civilisation millénaire, les Iraniens ont une profondeur historique pour ignorer les insultes absurdes d'un leader arriviste, dont l'entière compréhension de l'histoire, de la politique et de la diplomatie peut se condenser en 280 caractères », a écrit le chef de la diplomatie iranienne.

    Il répondait à Donald Trump qui avait écrit dans son message à l'occasion de Norouz que les dirigeants iraniens servaient leurs intérêts au lieu de servir le peuple. Surtout, il a dénoncé les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, qu’il a accusés d’être responsables de tous les maux de l’Iran

    Depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2017, le président américain ne cesse de durcir le ton à l'égard de Téhéran, en dénonçant l'accord nucléaire avec les grandes puissances, le programme balistique et la politique régionale de l'Iran.

    La nouvelle année iranienne risque de voir des tensions encore plus grandes avec les Etats-Unis avec la menace du président Trump de sortir de l’accord nucléaire et de réimposer des sanctions contre l’Iran.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.