GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    [Reportage] Egypte: al-Sissi largement soutenu par les électeurs coptes

    media Un portrait du Christ dans une rue d'un quartier copte du Caire (photo d'illustration) . MOHAMED EL-SHAHED / AFP

    Les Egyptiens votent pour le troisième et dernier jour de l’élection présidentielle ce mercredi 28 mars. Le président sortant Abdel Fattah al-Sissi est ultra-favori, face au seul autre candidat Moussa Mostafa Moussa. Reportage à Choubra, un quartier du Caire majoritairement copte. Cette minorité chrétienne d’Egypte a été visée par plusieurs attentats meurtriers ces dernières années. Les coptes sont nombreux à afficher leur soutien à Abdel Fattah al-Sissi.

    Sur le parvis de l’église Saint-Georges, l’appel à la prière musulmane se mêle à la voix de l’évêque copte qui célèbre des funérailles à l’intérieur du lieu de culte.

    Assise sur les marches de l’église, Souad n’hésite pas lorsqu’on lui demande pour qui elle va voter cette semaine : « Sissi bien sûr ! Il a fait des choses qu’aucun président avant lui n’avait fait. C’est une grande renaissance pour l’Egypte. S’il quittait le pouvoir, celui qui viendrait après lui ruinerait le pays. Sissi est le meilleur. Franchement, on espère qu’il restera pour un deuxième mandat et bien d‘autres. »

    Ces dernières années, la communauté copte a apprécié la venue d’Abdel Fattah al-Sissi à la messe de Noël. Un geste inédit pour un président égyptien. Barbe blanche, habit noir, l’évêque Salib Matta Sawires salue un dirigeant qui a rétabli la stabilité politique de l’Egypte. « Il y a 4 ans, il n’a pas récupéré un Etat mais les ruines d’un Etat. Les vestiges d’un Etat. Aujourd’hui, c’est un Etat qui a retrouvé sa place dans le monde, sa place en Afrique, son poids politique et économique. »

    Le responsable religieux applaudit aussi la nouvelle loi qui permet aux coptes de construire ou de rénover plus facilement leurs églises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.