GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Aujourd'hui
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Aléna: Etats-Unis et Mexique espèrent résoudre leurs différends la semaine prochaine (ministre mexicain)
    • Gaza: un deuxième Palestinien tué par des tirs israéliens lors de heurts (ministère)
    Moyen-Orient

    Présidentielle en Egypte: des pressions pour inciter les électeurs à voter

    media Un bureau de vote au Caire, en Egypte, pour l'élection présidentielle, le 28 mars 2018. KHALED DESOUKI / AFP

    En Egypte, les premiers résultats de l'élection présidentielle, qui vient de s'écouler sur trois jours, devraient être connus ce 29 mars. L'élection est sans suspense, puisque le président sortant Abdel Fattah al-Sissi est assuré de la victoire, son seul adversaire n'ayant concouru que pour la forme. Faute de réelle opposition, la participation était donc le seul enjeu du scrutin. Dans les médias, l'espace public, les Egyptiens étaient donc appelés à aller voter, et parfois même très fortement incités à se rendre aux urnes.

    Avec notre envoyé spécial au Caire, Nicolas Falez

    A la sortie d’un bureau de vote, ce fonctionnaire égyptien au doigt taché d’encre violette, marque obligatoire pour éviter les fraudes, raconte comment au départ, il ne voulait pas du tout aller voter. Mais au sein du ministère de l’Education, ses collègues et lui ont reçu des pressions pour participer au scrutin : « Ils m’ont appelé ce matin de l’école, raconte-t-il. Ils m’ont dit qu’il y avait au bureau de vote une liste d’employés du ministère de l’Education. Ils m’ont dit que je devais signer cette liste et qu’elle remonterait dans la hiérarchie, que ceux qui ne la signeraient pas auraient des ennuis comme des promotions bloquées, qu’ils seraient dans le collimateur. Pour ceux qui y vont, il n’y a pas de problème, donc je devais y aller ».

    Menace contre les abstentionnistes

    Des témoignages similaires ont été recueillis pendant les trois jours de vote, y compris dans des entreprises privées. Puis la menace d’une amende de 500 livres (22 euros environ) a été brandie par l’Autorité nationale des élections qui a rappelé que cette disposition existait dans la loi égyptienne pour sanctionner - en théorie - les abstentionnistes.

    Pendant trois jours, des véhicules ont sillonné les rues en Egypte en appelant à la participation, avec parfois des distributions de nourriture et de boissons. Tout a été mis en œuvre pour que les Egyptiens votent, à commencer par la durée de ce scrutin.

    En 2014, 37% des électeurs avaient voté le jour de la présidentielle. Un second jour de vote avait été ajouté au dernier moment pour parvenir à 47,5 % de votants. La participation de l'élection de 2018 est donc encore attendue. La réélection de Abdel Fattah al-Sissi, elle, ne fait aucun doute.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.