GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: Jean-Yves Le Drian assume les ventes d'armes françaises et accuse l'Iran

    media Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le 28 mars 2018. BERTRAND GUAY / AFP

    Jean-Yves Le Drian était interrogé ce jeudi 29 mars sur la radio RTL sur la situation au Yémen et notamment les ventes d'armes françaises à l'Arabie saoudite qui intervient militairement dans le pays. Le ministre des Affaires étrangères a défendu la position de la France dans ce conflit et pointé la responsabilité de l'Iran dans l'armement des rebelles houthis.

    Pour plusieurs organisations non gouvernementales, la population yéménite est depuis trois ans régulièrement bombardée par des armes françaises vendues à l'Arabie saoudite et utilisées dans leur guerre contre les rebelles yéménites.

    Des hôpitaux mais aussi des écoles et des infrastructures civiles sont ainsi frappés. Près de 10 000 personnes ont péri dans ce conflit et la famine menace la population, au point que le Parlement européen exige l'imposition d'un embargo sur les armes livrées au royaume saoudien.

    « Nous appliquons les règles internationales pour toutes les ventes d'armes. Nous avons un dispositif très rigoureux d'exportation des armes et nous le respecterons avec beaucoup de vigilance », a répondu Jean-Yves Le Drian interrogé ce jeudi 29 mars sur RTL.

    Les Houthis « fournis en armes par l'Iran »

    Même s'il n'a pas apporté davantage d'explications sur ce point, le ministre français des Affaires étrangères a accusé l'Iran de fournir en armes les rebelles yéménites. « Il y a un problème au Yémen, c'est que le processus politique n'a pas commencé, que l'Arabie saoudite se sent agressée régulièrement par les Houthis, qui sont eux-mêmes fournis en armes par l'Iran », a-t-il dénoncé.

    Téhéran pour sa part dément et met au défi régulièrement ses accusateurs de fournir des preuves. En trois ans, la guerre dans le pays a provoqué selon l'ONU la pire crise humanitaire actuellement dans le monde avec 22,2 millions de personnes qui ont besoin d'aide.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.