GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a présenté jeudi sa démission au chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a acceptée, selon un communiqué de la présidence. Cette démission intervient à quelques heures de l'examen par l'Assemblée nationale d'une motion de censure du gouvernement déposée par des députés de l'opposition, mais aussi de la majorité.

    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: s’il viole l’accord, Washington «regrettera», menace Rohani

    media Le président iranien Hassan Rohani prend la parole pendant une conférence de presse commune avec les leaders de Turquie et Russie lors d'un sommet tripartite sur la Syrie, à Ankara, le 4 avril 2018. ADEM ALTAN / AFP

    Le président iranien Hassan Rohani a prévenu lundi 9 avril que les États-Unis « le regretteront » s'ils se retirent de l'accord sur le nucléaire iranien comme le président Donald Trump menace de le faire. Cette sortie, faite pendant un discours, intervient le même jour où une attaque a frappé l’aéroport militaire syrien du T-4 pendant laquelle au moins 14 combattants, dont des Iraniens, ont été tués, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Damas et Moscou accusent Israël d’en être à l’origine.

    « Nous ne serons pas les premiers à violer l'accord, mais ils [les États-Unis, NDLR] doivent impérativement savoir qu'ils le regretteront s'ils le violent », a déclaré M. Rohani lors d'un discours à l'occasion de la Journée nationale de la technologie nucléaire. « Nous sommes bien plus préparés qu'ils le pensent, et ils verront que s'ils violent cet accord, en une semaine, en moins d'une semaine, ils en verront le résultat », a-t-il ajouté.

    « Cela signifiera qu'ils ne tiennent pas parole. Cela ternirait leur réputation et leur dignité sur la scène internationale », a encore déclaré le président iranien.

    Cette sortie d’Hassan Rohani intervient le même jour où l’aéroport militaire syrien T-4 de Tayfur, près de Homs, a été frappé par des missiles, ce lundi 9 avril très tôt. Selon Damas et le Kremlin, l’attaque aurait été menée par Israël. L’OSDH fait état d’au moins 14 combattants, dont des Iraniens.

    La base en question accueillait des forces russes et iraniennes, ainsi que des combattants du Hezbollah libanais, des alliés de Bachar el-Assad, comme l’a indiqué le chef de l’Observatoire Rami Abdel Rahman. L’Iran et le Hezbollah étant les bêtes noires de l’État hébreu.

    L'accord sur le nucléaire iranien a été conclu en juillet 2015 entre la République islamique d'Iran et le Groupe des six (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne). Il est censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, mais Donald Trump estime qu'il n'apporte pas de garanties suffisantes pour la sécurité internationale et l’a sans cessé attaqué, avant et après sa prise de fonctions.

    M. Trump a menacé en janvier de sortir son pays de l'accord le 12 mai prochain, à l'expiration d'un ultimatum qu'il a donné aux Européens pour durcir le texte. Si Washington met en pratique cette menace, il devrait alors réimposer contre l'Iran des sanctions économiques actuellement suspendues.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.