GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Achats d'armes russes: Pékin se déclare «indigné» par les sanctions américaines
    • Présidentielle 2017: la plainte d'Anticor sur plusieurs comptes de campagne a été classée sans suite (source judiciaire)
    • Moscou accuse Washington de menacer «la stabilité mondiale» avec ses nouvelles sanctions
    • Canicule de l'été 2018: 1500 morts de plus, dix fois moins qu'en 2003, selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn (CNews)
    • Mort du président vietnamien Tran Dai Quang (officiel)
    Moyen-Orient

    Eloignés de leurs proches en Allemagne, des réfugiés syriens préfèrent rentrer

    media Des réfugiés syriens arrivent au camp de Friedland, dans le nord de l'Allemagne, le 4 avril 2016. [Image d'illustration] REUTERS/Kai Pfaffenbach

    Une enquête de médias allemands a mis à jour un phénomène inattendu : de nombreux réfugiés syriens choisissent le retour dans leur pays. Et ce non pas parce qu'ils ne disposent pas de titre de séjour en Allemagne, car ces personnes ont des papiers leur permettant de rester en Europe. Ce sont les difficultés pour permettre à leurs proches de les rejoindre, les entraves au regroupement familial, qui les incitent à rentrer dans leur pays.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    C'est un peu comme un film qu'on rembobinerait. Après avoir fui leur pays et gagné l'Europe parfois dans des conditions très difficiles, ils refont dans l'autre sens le même voyage. Grâce à leur titre de séjour en Allemagne, ces migrants peuvent se rendre sans problèmes en avion en Grèce. La Turquie ne leur accordant pas de visa, ils doivent gagner ce pays illégalement.

    Des passeurs déclarent dans l'enquête des médias allemands avoir parfois plus de passage vers la Turquie que dans l'autre sens. Le coût pour traverser le fleuve Évros qui sert de frontière serait de 200 euros. Ces ex-réfugiés qui ont choisi de rentrer en Syrie doivent ensuite traverser la Turquie pour rejoindre leur pays.

    Sur des réseaux sociaux comme Facebook, des groupes permettent d'échanger des informations sur la meilleure façon de rentrer en Syrie et sur les prix. Bien qu'ils aient obtenu un titre de séjour en Allemagne, les difficultés rencontrées pour permettre à leurs proches restés au pays de les rejoindre poussent certains à quitter la sécurité de leur exil.

    Les autorités allemandes sont certes au courant de ce phénomène, mais sont incapables de le quantifier. Des Syriens partis sans laisser d'adresse sont certes recensés, mais comment savoir s'ils ont choisi de gagner un autre pays européen ou opté pour un retour au pays ? Interrogées, les organisations de défense des migrants critiquent les restrictions faites au regroupement familial.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.