GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 10 Août
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Aujourd'hui
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le régime syrien se consolide à Damas et prépare la reconquête du Nord

    media Des chars d'assaut dans une rue de Douma, près de Damas, le 20 avril 2018. REUTERS/Omar Sanadiki

    Le régime de Bachar el-Assad reprend progressivement le contrôle de son territoire. Les poches rebelles autour de la capitale tombent les unes après les autres. Les rebelles, contraints de déposer les armes, sont désormais transférés vers le nord de la Syrie, à Idleb, mais aussi désormais dans la région d’Afrin, contrôlée par la Turquie.

    Autrefois affaibli, presque résigné à la partition de son propre pays, le régime de Bachar el-Assad, n’a désormais plus de raison de céder une once de territoire. Il impose des accords d’évacuation aux rebelles et consolide son pouvoir aux abords de la capitale.

    Les rebelles sont envoyés vers Idleb. Un simple sursis car la reconquête de cette province a déjà commencé. Elle sera longue et compliquée, mais le régime syrien peut toujours compter sur l’aide de ses puissants alliés russes et iraniens.

    Reste deux autres régions importantes. La première : la partie nord-est de la Syrie contrôlée par les Kurdes avec une poche désertique toujours aux mains du groupe Etat islamique.

    La deuxième : l’enclave d’Afrin actuellement sous la domination de forces pro-turques. C’est désormais vers cette région que sont transférés les combattants rebelles des environs de Damas, à la suite de leur reddition.

    Une situation qui arrange le voisin turc. Ankara soutient les rebelles syriens et les accueille volontiers dans un territoire pris par la force aux Kurdes syriens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.