GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mali: 24 soldats maliens et 17 jihadistes tués dans des combats
    • Éliminatoires CAN 2021: l’Algérie évite le piège botswanais et s’impose à Gaborone, 1-0
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    • Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    Moyen-Orient

    L'Egypte conteste la décision de l'Unesco de décorer le photojournaliste Shawkan

    media Mahmoud Abu Zeid, dit «—Shawkan—», photographié durant son procès au Caire le 9 août 2016. KHALED DESOUKI/AFP

    Alors que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, est en visite ce 29 avril en Egypte, l’affaire du jeune photojournaliste égyptien Shawkan, qui encourt la peine de mort, prend une nouvelle ampleur dans le pays. Dirigée par la Française Audrey Azoulay, l’Unesco a en effet décidé de lui remettre le prestigieux prix Guillermo Cano pour la liberté de la presse.

    Avec notre correspondant au Caire, François Hume-Ferkatadji

    Le photographe égyptien, Mahmoud Abu Zeid, dit « Shawkan », est devenu le symbole d’une presse bâillonnée en Egypte. La photo du jeune homme mimant une prise de vue derrière les barreaux de sa prison a fait le tour du monde. Or, l’Unesco va lui remettre le 2 mai prochain son prestigieux prix Guillermo Cano pour la liberté de la presse. Une décision que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères égyptien juge « insultante ».

    « Il y a des centaines de milliers d'Egyptiens qui se sentent vraiment humiliés et affectés, ils voient qu'une organisation qui a une relation cordiale avec l'Egypte, donne un tel prix, et reconnait un individu qui a été impliqué dans la déstabilisation du pays et dans des actes illégaux contre les égyptiens et la paix et la sécurité », déclare-t-il alors que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, effectue une visite au Caire ce 29 avril.

    « Erreur » de l'Unesco

    Le parquet a requis la peine de mort contre le photojournaliste, en prison depuis quatre ans et demi et toujours pas été jugé. Il souffre, selon ses proches, de dépression et d’épuisement moral. L’Unesco entend rendre hommage au courage, et à l’engagement du reporter pour la liberté de la presse. Mais pour le ministère, le journaliste égyptien ne mérite pas ce prix.

    « Si vous regardez sa carrière en tant que journaliste, il était dans ce domaine depuis un an ou deux avant 2011, donc je me demande quel genre de contribution il a apporté au journalisme dans le monde qui pourrait être une raison de le choisir », poursuit ce porte-parole du ministère des Affaires étrangères égyptien.

    Le Caire considère que la directrice générale de l’Unesco, la Française Audrey Azoulay, est responsable de cette « erreur » qui place l’organisation dans une position gênante, selon ce responsable égyptien. L'ONG Reporters sans frontière place l’Egypte au 161e dans son classement annuel sur la liberté de la presse dans le monde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.