GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: accord pour l'évacuation des combattants du camp de Yarmouk

    media Des soldats syriens déployés à al-Qadam, à proximité du camp palestinien de Yarmouk, le 29 avril 2018. REUTERS/ Omar Sanadiki

    Les médias d'Etat syriens ont annoncé dimanche un accord d'évacuation dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, situé dans le sud de Damas. Mais cet accord ne concerne pas les jihadistes du groupe Etat islamique présents dans ce secteur.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    L'accord négocié entre les rebelles d'un côté, le gouvernement syrien et la Russie de l'autre, prévoit la sortie des combattants de Jaïch al-Islam et de l'armée Ababil Houran du camp de Yarmouk, situé à neuf kilomètres du Vieux Damas.

    En contrepartie, les rebelles autorisent l'évacuation des 5000 habitants des localités à majorité chiite de Foua et Kefraya, assiégées depuis trois ans au nord-ouest d'Idleb.

    Des sources du gouvernement syrien et du Hezbollah libanais indiquent que l'accord se déroulera en deux étapes. La première, qui commence ce lundi, verra la sortie de centaines de combattants et de membres de leurs familles de Yarmouk. Ceux de Jaïch al-islam se dirigeront vers le nord de la Syrie et ceux de Ababil Houran vers la province de Deraa, dans le sud. Dans le même temps, 1500 habitants de Foua et Kefraya seront évacués vers Alep. Une centaine de civils du village de Chtabrak, à Idleb, kidnappés par les rebelles, seront également libérés.

    La deuxième et dernière étape de l'accord devra être mise en oeuvre avant le début du mois de ramadan, le 15 mai.

    Pendant ce temps, l'armée syrienne continue son offensive contre les jihadistes, commencé il y a onze jours. L'aviation et l'artillerie poursuivront leur pilonnage des positions du groupe Etat islamique jusqu'à la conclusion d'un accord d'évacuation similaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.