GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: l’influence régionale de Téhéran en question

    media L'armée iranienne défile sous les yeux du président Hassan Rohani le 18 avril 2018. REUTERS/Tasnim

    Le retrait américain ne provoque pas pour l'instant la mort de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Après l'annonce de Donald Trump, les Européens et la Chine appellent au maintien du compromis. L'Iran annonce des discussions dans les prochains jours avec les puissances qui ont négocié l'accord, à l'exception des Etats-Unis naturellement. Aujourd'hui plusieurs pays dont la France estiment qu'il faut parvenir à un accord plus large, incluant la question du programme balistique de l'Iran et celle de son influence régionale.

    Les Etats-Unis de Donald Trump, Israël et l'Arabie saoudite dénoncent en chœur le rôle de l'Iran dans les différentes crises régionales, mais les plus farouches adversaires de Téhéran ne sont pas les seuls à s'inquiéter de l'influence iranienne au Moyen-Orient. On entend régulièrement les dirigeants français dénoncer les ambitions « hégémoniques » de l'Iran.

    Syrie, Yémen, Liban, Bahreïn…

    En Syrie, la République islamique revendique son soutien militaire à Bachar el-Assad. Des combattants et des conseillers iraniens sont présents en Syrie, ainsi que des miliciens chiites (afghans notamment) encadré par les Gardiens de la Révolution iraniens.

    Au Yémen, la situation est différente, puisque Téhéran dément apporter un soutien matériel à la rébellion chiite des Houthis. Mais l'Arabie saoudite voit la signature de l'Iran derrière chaque missile tiré du Yémen en direction du territoire saoudien et des experts de l'ONU estiment que Téhéran a bien enfreint l'embargo sur les livraisons d'armes aux Houthis.

    L'influence régionale de l'Iran, c'est aussi sa proximité avec les dirigeants irakiens et avec les milices chiites de ce pays frontalier de la République islamique. 

    Au Liban, l'Iran soutient le Hezbollah, organisation chiite qui est à la fois un parti politique et une force armée. Le Hezbollah qui est sorti renforcé des élections législatives de dimanche dernier.

    Autre foyer de tension : Bahreïn, petit pays du Golfe voisin de l’Arabie saoudite. La majorité de la population est chiite, mais la monarchie est sunnite. Il y a eu un soulèvement en 2011 à Bahrein, rapidement écrasé avec le concours de l’Arabie saoudite. Aujourd’hui toute forme d’opposition à Bahreïn est réprimée et le pouvoir accuse systématiquement les opposants d’être des « terroristes » soutenus par l’Iran.

    Américains, Israéliens et Saoudiens affirment tous qu'après l'accord de 2015, Téhéran a utilisé les bénéfices financiers de la levée des sanctions internationales pour renforcer son influence et celle de ses soutiens dans la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.