GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Moyen-Orient

    Le Koweït et les Philippines ont conclu un accord sur le travail des domestiques

    media Le secrétaire philippin des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano et son homologue koweïtien Cheikh Sabah al-Khaled al-Sabah après la signature de l'accord réglementant le travail des domestiques, à Koweït, le 11 mai 2018. YASSER AL-ZAYYAT / AFP

    Koweït et Manille ont signé ce vendredi 11 mai un accord réglementant le travail des domestiques, ce qui met fin à plusieurs semaines de crise diplomatique entre les deux pays. Celle-ci avait atteint son paroxysme le 29 avril, lorsque le président philippin Rodrigo Duterte avait interdit de manière définitive à ses concitoyens d'aller travailler au Koweït.

    L'accord signé ce vendredi 11 mai entre les Philippines et le Koweït stipule que les travailleurs philippins dans ce petit Etat du Golfe auront désormais droit à un jour de repos hebdomadaire. Ils pourront également garder leurs téléphones et recourir à l'aide des autorités philippines en cas de besoin.

    Cette petite avancée des conditions de travail des migrants, en particulier des domestiques, intervient après plusieurs scandales, très médiatisés aux Philippines, de cas de maltraitance d'employeurs sans scrupules envers leurs employées de maison : des domestiques, surexploitées, parfois victimes de sévices, et surtout sans droits ni protection. L'un des cas les plus emblématiques est celui de Joanna Demafelis, dont le corps avait été retrouvé début février dans un congélateur au domicile de ses employeurs.

    Le président Rodrigo Duterte avait interdit de manière permanente le recrutement de domestiques dans ce pays. Récemment, la diffusion de vidéos montrant le personnel de l'ambassade des Philippines secourir des domestiques en détresse avait aggravé les relations entre les deux pays. Le Koweït avait même ordonné l'expulsion de l'ambassadeur philippin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.