GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: le Sénat vote l'instauration d'une taxe sur les géants du numérique
    • Ukraine: Macron et Merkel demandent à Poutine des «gestes» pour le dialogue (Elysée)
    • Syrie: Washington soupçonne Damas d'attaque chimique, menace de représailles (département d'Etat)
    • Iran: Washington veut faire de la dissuasion, pas la guerre (chef du Pentagone)
    • L'ex-ministre mozambicain des Finances accusé de corruption extradé vers son pays (Afrique du Sud)
    Moyen-Orient

    Egypte: elle dénonce le harcèlement sexuel et se retrouve accusée

    media Des voitures longent la Citadelle de Saladin, au Caire, le 27 avril 2017. AFP/MOHAMED EL-SHAHED

    En Egypte, une femme de 33 ans, épouse du directeur de la commission égyptienne pour les droits et libertés, a été arrêtée vendredi 11 mai après avoir publié sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle elle critiquait les institutions égyptiennes et dénonçait le harcèlement sexuel. Une vidéo qui a suscité la polémique.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Elle est accusée d'« avoir insulté les institutions d’Etat et d’avoir porté atteinte au patriotisme ». Amal Fathi, mère de famille, avait posté cette semaine sur Facebook une vidéo dans laquelle elle critiquait les institutions égyptiennes et plus particulièrement la banque Misr, une banque nationalisée en 1960, dont elle accuse les hommes de sécurité, coupables selon elle de harcèlement. Arrêtée ce vendredi Amal Fathi doit être présentée au parquet général prochainement.

    La diffusion de cette vidéo a fait grand bruit en Egypte. La presse proche du régime n’a pas hésité à dénoncer ces propos. D’ailleurs, un quotidien pro-gouvernemental a annoncé vendredi que « l’auteure de la vidéo insultante contre l’Egypte et les citoyens » avait été arrêtée.

    Une détention dénoncée par Amnesty International qui parle d’un jour sombre pour les autorités égyptiennes, plus soucieuses selon l'ONG, de faire taire une femme qui parle de harcèlement sexuel plutôt que de prendre des mesures pour résoudre le problème.

    Amal Fathi par ailleurs est l’épouse de Mohamed Fathi qui dirige la commission égyptienne pour les droits et libertés dans un pays où justement de nombreuses organisations internationales accusent le régime de violer les libertés civiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.