GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: le commissaire européen à l’Energie à Téhéran

    media Conférence de presse du chef du programme nucléaire iranien et vice-président iranien Ali Akbar Salehi (g) et du commissaire européen à l'Energie Miguel Arias Canete, à Téhéran, le 19 mai 2018. REUTERS/Alissa de Carbonnel

    Le commissaire européen à l'Energie Miguel Arias Canete a entamé ce samedi 19 mai une visite à Téhéran. Il est venu présenter aux dirigeants iraniens les mesures décidées par l'Union européenne pour assurer la poursuite des achats de pétrole et protéger les entreprises européennes implantées dans ce pays après la décision américaine de se retirer de l'accord et de réimposer des sanctions contre Téhéran.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    « La balle est dans le camp de l'Union européenne », a déclaré le vice-président iranien Ali Akbar Salehi qui dirige le programme nucléaire de Téhéran. « Monsieur Canete nous a présenté verbalement un certain nombre de propositions et de mesures destinées à contrebalancer la décision américaine et nous espérons qu'elles vont se concrétiser », a ajouté le responsable iranien. « Tant que ces promesses n’auront pas été réalisées dans la pratique et ne seront pas devenues opérationnelles, nous ne pourrons pas parler avec force, mais les premières discussions ont eu lieu et les premiers pas ont été faits. Nous espérons que dans l’avenir, je veux parler d’un avenir proche, nous serons témoins que les promesses et les accords deviendront opérationnels. »

    Le commissaire européen Canete est le premier responsable occidental à venir à Téhéran depuis la décision américaine de se retirer de l'accord nucléaire et de réimposer des sanctions économiques, contre l'Iran mais aussi les sociétés non américaines qui veulent travailler dans le pays.

    M. Canete a expliqué que le paiement du pétrole iranien se fera en euros via les banques centrales européennes à la Banque centrale iranienne pour éviter les sanctions américaines.

    L'Iran exporte 20 % de son pétrole vers l'Europe et plus de 70 % vers la Chine et d'autres pays d'Asie. Mais plusieurs entreprises européennes, notamment le groupe pétrolier français Total, ont d'ores et déjà annoncé qu'elles allaient cesser leurs activités en Iran à moins d'obtenir des dérogations.

    En tout cas, Ali Akbar Salehi a indiqué que l'Iran pourrait reprendre son programme d'enrichissement d'uranium et de sortir de l'accord nucléaire faute de garanties sérieuses de la part des Européens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.