GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juin
Lundi 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Sanctions américaines contre des Iraniens qui auraient aidé les Houthis au Yémen

    media Ces derniers mois, l'Arabie saoudite, qui commande la coalition arabe au Yémen, a essuyé de nombreux tirs de missiles venus de ce pays situé à sa frontière sud. REUTERS/Ronen Zvulun

    Les Etats-Unis annoncent une nouvelle salve de sanctions ciblées visant 5 personnalités iraniennes. Selon le Trésor américain, les 5 Iraniens en question ont aidé les rebelles houthis du Yémen à tirer des missiles en direction de l'Arabie saoudite.

    Selon Washington, les cinq Iraniens sanctionnés sont liés à la Force Qods, le corps d'élite des Gardiens de la révolution iraniens. Dans son communiqué, le Trésor américain assure que ces personnes ont permis à la rébellion chiite des Houthis du Yémen de se procurer des missiles pour viser le territoire saoudien.

    Ces derniers mois, l'Arabie saoudite, en guerre au Yémen, a essuyé de nombreux tirs de missiles venus de ce pays situé à sa frontière sud. Et à Riyad comme à Washington on accuse l'Iran d'avoir fourni ces engins à la rébellion houthie, ce que Téhéran dément.

    Depuis le début du mois, c'est la troisième salve de sanctions américaines visant l'Iran. Après le retrait américain de l'accord nucléaire, l'administration de Donald Trump a promis « les sanctions les plus fortes de l'Histoire » pour exercer « une pression financière sans précédent » sur la République islamique.

    Pour les Etats-Unis, le programme balistique de l'Iran et sa possible prolifération régionale constitue une menace pour les alliés de Washington, à commencer par l'Arabie saoudite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.