GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe EI attaque des positions pro-régime dans le sud

    media Les attaques ont été menées dans la province de Soueida, dans le sud de la Syrie. Google

    Pour la première fois en deux ans, le groupe Etat islamique s’est manifesté dans la province méridionale de Soueida, en Syrie. Au moins 17 combattants progouvernementaux ont été tués ce jeudi 7 juin dans des attaques menées par les jihadistes, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. L’armée syrienne a lancé une vaste opération dans le secteur.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Après l’attaque jihadiste au nord-est de Soueida, l’armée syrienne a dépêché jeudi d’importants renforts de la province voisine de Deraa. A la faveur d’une contre-attaque avec la participation de l’aviation, elle a repris les positions perdues et s’apprête à lancer une vaste offensive dans cette région désertique qui s’étend jusqu’à la frontière syro-irakienne.

    L’attaque jihadiste contre Soueida et une preuve d’un regain d’activité du groupe Etat islamique, que de nombreux experts avaient trop hâtivement donné pour moribond. Après la perte de son dernier bastion de Hajar al-Aswad et du camp de Yarmouk à Damas le 22 mai, l’organisation a intensifié ses raids contre l’armée syrienne et ses alliés. Les jihadistes ont mené au moins trois attaques d’envergure près de la ville antique de Palmyre et dans la province orientale de Deir Ezzor.

    L’Observatoire syrien des droits de l’homme affirme que 180 combattants pro-gouvernementaux ont été tués dans ces attaques. Quatre militaires russes figurent aussi parmi les victimes.

    L’EI dispose encore d’importantes forces dans le désert de la Badia, qui s’étend jusqu’à la frontière irakienne. La concomitance des attaques montre aussi que sa chaîne de commandement et de contrôle reste opérationnelle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.