GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Xi Jinping appelle Kim Jong-un à «concrétiser» les avancées du sommet avec Trump (télévision d'Etat)
    • Côte d'Ivoire: au moins dix morts à Abidjan suite à de fortes pluies
    • Conflit social à la SNCF: l'Unsa «ne continuera pas la grève en juillet» (syndicat à l'AFP)
    • Yémen: les forces progouvernementales pénètrent dans l'aéroport de Hodeida (Emirats)
    • Marine Le Pen (RN) doit rembourser 300 000 euros au Parlement européen, confirme la justice de l'UE
    • Economie: «La plupart» des entreprises françaises «ne pourra pas» rester en Iran (Le Maire)
    Moyen-Orient

    Des Palestiniens de Cisjordanie en route vers Jérusalem pour la Nuit du Destin

    media Le check-point Qalandiya entre Ramallah et Jérusalem, le 7 mars 2018. ABBAS MOMANI / AFP

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie ont été autorisés ce lundi 11 juin à se rendre à Jérusalem pour prier sur l’esplanade des Mosquées, car c’est ce soir la Nuit du Destin, l’une des dernières du ramadan au cours de laquelle le Coran aurait été révélé à Mahomet. Jusqu’à minuit, l’armée israélienne autorise le passage de dizaines de milliers de musulmans de Cisjordanie occupée afin qu’ils prient dans la troisième ville sainte de l’islam. Et les fidèles doivent passer, entre autres, par le check-point de Qalandiya, au nord de Jérusalem, mais ils sont tout de même soumis à des restrictions de circulation. Reportage.

    Avec notre envoyée spéciale au check-point de Qalandiya,  Marine Vlahovic

    Entre les blocs de béton et les guérites des soldats israéliens du check-point de Qalandiya, pas d’embouteillages de voitures comme il est d’usage dans ce poste de contrôle militaire, mais une foule de piétons qui patientent à l’ombre du mur de séparation.

    Sabah Ribaya a les yeux qui brillent. C’est la première fois que la jeune Palestinienne, venue du nord de la Cisjordanie, visite Jérusalem-Est, annexée illégalement par Israël. « C’est magnifique, dit-elle, c’est presque parfait. Je suis venue avec ma mère et ma sœur, mais aucun homme de ma famille n’a pu nous accompagner et ça me rend triste. »

    Si les femmes peuvent se rendre sans restriction dans la ville trois fois sainte, ce n’est pas le cas pour les hommes. Seuls ceux de plus de quarante ans peuvent y accéder sans permis. Abu Saïd, 31 ans, décide tout de même de tenter sa chance. « Je n’ai pas de permis, mais on va essayer. »

    Mais quelques dizaines de secondes plus tard, il est écarté sans ménagement par un soldat. « Personne ne devrait nous interdire d’y aller, alors je vais essayer par tous les moyens, même illégaux, je vais passer par-dessus le mur, c’est dangereux, mais je vais traverser comme ça », assure Abu Saïd.

    Selon les autorités israéliennes, près de 250 000 fidèles sont attendus dans la vieille ville de Jérusalem pour cette Nuit du Destin

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.