GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: les Houthis se mobilisent pour la bataille de l'aéroport d'Hodeida

    media Les forces yéménites au sud de l'aéroport de Hodeida au Yémen, le 15 juin 2018. AFP

    Au Yémen, la bataille d'Hodeida se poursuit. Les forces loyalistes appuyées par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, se préparent à donner l’assaut contre l’aéroport de cette ville contrôlée par la rébellion houthie. Le chef des rebelles lance quant à lui un appel à la mobilisation.

    Abd el Malik al-Houthi, le chef des rebelles, mobilise ses troupes et les encourage à maintenir les positions coûte que coûte. Sur sa chaîne de télévision, il a d'ailleurs intimé cet ordre : « il faut faire face à l’assaut et affronter les forces de la tyrannie », appelant ses partisans à faire de la région un « bourbier pour les envahisseurs ».

    Pour y parvenir, c’est la mobilisation générale. Le chef des rebelles chiites réclame des renforts pour cette bataille de la côte. Hodeida est en effet située sur les rives de la mer Rouge.

    Les Houthis n’ont pas la même force de frappe militaire que le camp d’en face. Les forces loyalistes sont appuyées par les aviations saoudienne et émirienne. Mais les rebelles résistent, ils ont attaqué la route côtière au sud de la ville, par laquelle les forces loyalistes acheminent leurs renforts. Ils disposent également de soldats embusqués dans Hodeida, qui ralentissent la progression de l'offensive. Les 48 premières heures de combats ont été meurtrières.

    Des centaines de milliers de civils confinés

    Au milieu de ce chaos, les quelques 600 000 habitants de la ville et de ses environs sont confinés chez eux. Cette opération militaire fait également peser un risque sur l’ensemble de la population yéménite. C’est en effet par le port de Hodeida qu’arrive une grande partie de l’aide humanitaire au Yémen.

    Le conseil de sécurité de l'ONU a lancé un appel pour que le port de Hodeida ne soit pas touché, et le chef de la diplomatie yéménite a assuré vendredi que les forces loyalistes ne le détruiraient pas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.