GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot: Neymar annonce qu'il reste au Paris Saint-Germain
    Moyen-Orient

    [Reportage] Liban: de plus en plus de réfugiés syriens sont candidats au retour

    media Réfugiés syriens de la région du Qalamoun près de Ersal où ils reçoivent une aide humanitaire (février 2014). REUTERS/Ahmad Shalha

    Au Liban, à Ersal, plus de 3000 réfugiés syriens se sont enregistrés pour rentrer chez eux. Il s’agit du deuxième départ organisé cette année depuis le pays du Cèdre, où un million de déplacés sont enregistrés. Ces retours, sur base volontaire, vont être étalés ; ils se font sans le soutien de l’ONU. Le rapatriement des réfugiés est au cœur des préoccupations libanaises. Parmi les candidats au retour, beaucoup sont poussés par l’absence d’avenir au Liban, et par l’adoption récente en Syrie du décret 10, une loi qui pourrait déboucher sur des expropriations de masse. Reportage à Ersal.

    Avec notre correspondante à BeyrouthLaure Stephan

    Dans le camp As-Salam, à Ersal, des enfants jouent dans les allées de terre. Près d’une tente, un pick-up à l’immatriculation syrienne : celui avec lequel Sawsan et sa famille s’apprêtent à rentrer en Syrie, dans leur région du Qalamoun, sous contrôle gouvernemental.

    « Vivre sous une tente, ce n’est pas une vie. Et puis on entend que des propriétés vont être saisies [en Syrie, à cause de la loi 10, Ndlr]. Alors mon mari veut partir, pour sauver la maison et les terres. On a envie de rentrer chez nous, et en même temps on a très peur ».

    A quelques tentes de là, Abou Yasser, un réfugié, veut aussi rentrer par peur de perdre ses terres. Aida, une veuve, compte partir, car elle ne reçoit plus d’aide internationale.

    Saliha Fliti, une Libanaise qui travaille dans une ONG, explique comment ces retours ont été discutés : « Des cheikhs ou des notables du Qalamoun sont venus ici, demander qui voulait rentrer, pour leur permettre de revenir légalement [en Syrie]. Les réfugiés veulent rentrer en toute sécurité. Et en même temps, il y a cette menace de spoliation des terres. Ils sont dans une position très difficile ».

    Selon Abou Ahmed, réfugié syrien et chef du camp As-Salam, seuls ceux qui peuvent subvenir à leurs besoins en Syrie sont candidats au retour : « S’il n’y a pas de protection internationale, les autres réfugiés ne rentreront pas. Les familles qui partent, soit n’ont pas de fils demandé pour servir dans l’armée, soit comptent le laisser au Liban. ».

    Par peur pour leur sécurité, ou parce que leur maison est en ruines, beaucoup de réfugiés dans ce camp excluent de repartir aujourd’hui dans le Qalamoun.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.