GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Elections en Irak: nouveau coup de théâtre, le décompte des voix sera partiel

    media Le leader chiite irakien Moqtada al-Sadr regarde le Premier ministre Haider al-Abadi, pendant une conférence de presse à Najaf, le 23 juin 2018. REUTERS/Alaa al-Marjani

    Nouveau coup de théâtre en Irak concernant le nouveau décompte des bulletins de vote des élections législatives. Si jeudi dernier la justice irakienne avait ordonné un nouveau décompte de tous les bulletins de vote, ce dimanche neuf juges nommés par le Cour suprême ont annoncé que ce nouveau décompte ne serait effectué que dans les circonscriptions qui ont donné lieu à une contestation.

    Cette décision des neuf juges qui a été annoncée ce dimanche 24 juin devrait simplifier le travail. C’est en tout cas ce qu’estiment certains experts juridiques. La raison est simple, recompter manuellement les 11 millions de bulletins en Irak et à l’étranger aurait pu prendre des mois. Or le mandat du Parlement irakien arrive à échéance le 30 juin prochain. Si d’aventure il avait donc fallu recompter toutes les voix, une période de vide institutionnel se profilait.

    Avec cette décision des juges nommés par la Cour suprême, le travail de décompte manuel sera plus rapide puisqu’il ne concernera que les circonscriptions où des plaintes ont été déposées. Un nouveau décompte qui ne devrait pas modifier de manière radicale les résultats de ce scrutin selon des experts.

    Aucune date ni aucun lieu concernant ce recomptage des voix n’a pour l’instant été annoncé. Pour rappel, c’est la liste conduite par Moqtada al-Sadr qui est arrivée en tête avec 54 sièges, suivie par celle du Premier ministre Haider al-Abadi. Les deux leaders sont désormais tout proches de former une coalition avec l’Alliance de la Conquête, la formation d’Hadi al-Ameri. Une alliance qui permettrait à un futur gouvernement de disposer d’une majorité absolue au Parlement si d’aventure les résultats restent inchangés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.