GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Khashoggi: le parquet saoudien requiert la peine de mort pour cinq personnes accusées d'avoir drogué et démembré le journaliste
    • Suella Braverman, secrétaire d'Etat chargé du Brexit, est la quatrième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Brexit: Esther McVey, la ministre du travail, est la troisième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Justice internationale: les arrestations de l'opposant Navalny visaient à «étouffer le pluralisme politique» en Russie (CEDH)
    • Accord sur le Brexit: démission du ministre britannique en charge du dossier, Dominic Raab
    • Accord sur le Brexit: c'est «une bonne nouvelle pour l'économie française» (Le Maire)
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
    • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait
    • Argentine: le Parlement adopte un budget d'austérité conforme à l'accord avec le FMI (officiel)
    Moyen-Orient

    L'Egypte veut ralentir le taux de croissance de sa population

    media Pour réduire le taux de croissance démographique, le ministère égyptien de la Solidarité sociale vient de lancer un programme de sensibilisation à la limitation des naissances. Getty Images

    « Deux, ça suffit !», c'est le slogan du programme que va lancer le gouvernement égyptien pour faire face à l’explosion démographique considérée comme le principal frein au développement. Le pays compte aujourd’hui 105 millions d’Egyptiens dont 97 en Egypte et 8 à l’étranger. 

    de notre correspondant au Caire,

    Le gouvernement souhaite sensibiliser un million de familles parmi les plus pauvres d’Egypte qui ont encore moins de quatre enfants à s’arrêter là. Les raisons économiques sont l’argument principal utilisée par la centaine d’ONG associées au programme. Il s’agit en fait de combattre le dicton populaire selon lequel « Chaque gosse arrive au monde avec son gagne-pain ».

    Un effort louable mais totalement insuffisant estiment les experts. Il faut deux points de croissance du produit national pour un point de croissance démographique. Avec les 5% de croissance économique actuelle, on couvre à peine la croissance démographique. Reste l’énorme retard à combler et qui s’est dramatiquement creusé en de 2012 à 2015. 

    Le contrôle des naissances affecté par «l'après Moubarak»

    Après le soulèvement contre l’ex-président Moubarak il y a eu une période de vide exécutif qui a affecté les programmes de contrôle des naissances. Puis, avec la chasse aux ONG étrangères, l’Agence américaine pour le développement a arrêté l’aide économique qu’elle accordait au programme. Plus de pilules et de préservatifs subventionnés et plus de campagnes publicitaires sur les médias vantant les mérites d’une petite famille.

    Pire, durant les 18 mois au pouvoir des Frères musulmans, on a drastiquement réduit les fonds des dispensaires s’occupant de planning familial tandis que des cheikhs dénonçaient « cette conspiration contre les musulmans » et vantaient les mérites de la famille nombreuse. Résultat, on a atteint une croissance de deux et demi pour cent en 2014 alors que l’on était aux alentours de deux pour cent avant 2010. 

    Des risques d'explosion sociale

    Il n'y a plus de place dans les écoles primaires où les élèves s’entassent déjà à plus de quarante par classe. Il n'y a pas assez de lits dans les hôpitaux. La crise du logement devient dramatique. Mais le plus explosif est la montée vertigineuse du chômage. Officiellement, on est aujourd’hui aux alentours de 10% de chômeurs, le double selon des calculs indépendants. Et comme le mal touche surtout les plus jeunes, le risque d’explosion sociale augmente proportionnellement avec la démographie. Cela a poussé des députés à réclamer des mesures draconiennes : l’arrêt des subventions et de la gratuité de l’enseignement à partir du 3ème enfant. Une catastrophe dans un pays ou 40% des habitants sont sous le seuil de pauvreté. 

    ► A LIRE AUSSI : Pourquoi l’Egypte va mieux et les Egyptiens moins bien ?
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.