GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Hassan Rohani appelle les Iraniens à rester unis face aux Etats-Unis

    media Le président iranien Hassan Rohani lors d'une allocution à la télévision, à Téhéran, le 8 mai 2018. HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

    Alors que les mouvements de protestation se multiplient dans le pays et que les Etats-Unis accentuent la pression contre l'Iran, notamment sur le plan économique, les autorités appellent à l'unité et à la résistance.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Dans une intervention diffusée par la télévision d'Etat, le président iranien Hassan Rohani a appelé à l'unité face aux pressions américaines.« Nous allons supporter les difficultés et les pressions, mais nous ne ferons pas de compromis sur notre indépendance, notre liberté et le caractère islamique de notre régime », a déclaré le président Rohani. Il a affirmé qu'aucun Iranien nationaliste n'acceptera de se plier aux exigences de l'ennemi américain.

    Dans le même temps, Hassan Rohani a déclaré que son gouvernement allait rester en place alors que les critiques se multiplient contre la gestion de l'économie.

    Dans une lettre ouverte, deux tiers des députés du Parlement ont demandé au président de tirer les conséquences des mauvais résultats de son gouvernement sur le plan économique et de remplacer les responsables chargés de ce secteur.
    Le Parlement peut écarter les ministres avec un vote de défiance.

    Le gouvernement fait face à un mécontentement grandissant ces dernières semaines. Après la grève d'une partie des transporteurs routiers, les commerçants du Bazar de Téhéran, mais aussi d'autres villes, ont fermé leurs magasins lundi et partiellement mardi pour protester contre la chute de la valeur de la monnaie iranienne face au dollar qui paralyse complètement l'économie.

    Ces protestations interviennent alors que les Etats-Unis, qui se sont retirés de l'accord nucléaire, ont encore renforcé la pression contre l'Iran en demandant à tous les pays de cesser leur achat du pétrole iranien d'ici le 4 novembre prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.