GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël interdit la livraison de fioul et de gaz aux habitants de Gaza

    media Kerem Shalom, principal point de passage des marchandises entrant dans Gaza, dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 17 juillet 2018. SAID KHATIB / AFP

    La bande de Gaza est de plus en plus coupée du reste du monde. L'Egypte a refermé sa frontière, ce lundi 16 juillet, avec l'enclave palestinienne alors qu'Israël a décidé de renforcer le blocus sur ce territoire. La semaine dernière, le Premier ministre avait déjà annoncé une fermeture partielle du seul point de passage commercial. Depuis lundi soir, même les livraisons de biens considérés comme relevant de l'assistance humanitaire sont restreintes.

    De notre correspondant à JérusalemGuilhem Delteil

    Désormais, et jusqu'à dimanche, l'essence et le gaz ne sont plus autorisés à entrer dans la bande de Gaza. Et les livraisons de nourriture et de médicaments, elles, doivent être étudiées « individuellement », dit le ministre israélien de la Défense.

    Face à la persistance des incendies déclenchés par des cocktails molotov lancés depuis la bande de Gaza, attachés à des ballons ou des cerfs-volants, Israël a décidé de renforcer le blocus sur l'enclave. Lundi dernier, l'exécutif avait déjà annoncé l'interdiction des exportations et des importations de tout produit ne relevant pas de l'assistance humanitaire.

    Dans l'enclave palestinienne, des queues se sont formées aux stations services dès l'annonce de ces nouvelles mesures lundi 16 juillet. Les autorités tentent d'organiser la pénurie annoncée : les boulangeries ont été désignées prioritaires pour les livraisons d'essence et de gaz afin qu'elles puissent continuer à fonctionner. Mais le porte-parole du Hamas au pouvoir à Gaza met en garde contre les « conséquences dangereuses » que ces décisions peuvent avoir. Et « l'occupation, dit-il, en portera l'entière responsabilité ».

    Au sein de l'état-major israélien, plusieurs voix ont exprimé leur inquiétude quant à un glissement vers un nouveau conflit. Mais critiqué par l'opposition pour sa gestion des incendies et sous la pression de la frange la plus à droite de sa coalition, Benyamin Netanyahu a désormais décidé d'afficher sa fermeté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.