GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Casques blancs évacués de Syrie: le Canada prendra sa part dans l'accueil

    media Evacuation des Casques blancs par l'armée israélienne. Israeli Army Handout via REUTERS

    Plusieurs centaines de Casques blancs syriens, organisation spécialisée notamment dans l'évacuation des personnes piégées sous les décombres de bâtiments détruits par l'armée syrienne ou l'aviation russe, et leur famille, ont été évacués vers Israël puis transférés en Jordanie lors d'une opération secrète. Ils vont être d'ici trois mois réinstallés dans plusieurs pays dont l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Canada. Pour le Canada, il fallait aider ces « héros ».

    Avec notre correspondante à Montréal,  Marie-Laure Josselin

    Le Canada appuie sans équivoque les Casques blancs. Ce sont les mots de la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, qui n’a pas pris de gants pour saluer ceux qu’elle décrit comme de courageux bénévoles, qui risquent leur vie pour aider leurs compatriotes syriens visés par des violences insensées. Les liens du Canada avec les Casques blancs étaient déjà existants, puisque le gouvernement a, entre autres, fourni du financement pour leur formation d’urgence. C’est donc une nouvelle étape qui est franchie. Le pays a accepté de leur ouvrir ses portes.

    Le gouvernement ne veut pas donner de chiffre officiel, mais plusieurs sources ont indiqué au média public CBC que le Canada pourrait accueillir une cinquantaine d’entre eux avec leurs familles, ce qui ferait environ 250 personnes. Mme Freeland a précisé qu'elle ressentait une responsabilité morale, profonde, envers eux.

    Depuis novembre 2015, le gouvernement de Justin Trudeau a accueilli plus de 40 000 réfugiés syriens, allant même jusqu’à affréter une centaine de vols pour aller les chercher en Jordanie, au Liban et en Turquie.

    → À relire : Plusieurs centaines de Casques blancs et leurs familles évacués par Israël

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.