GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe EI décapite l'un des otages enlevés dans la province de Soueida

    media Malgré la perte de la quasi totalité de son territoire en Irak et en Syrie, le groupe EI reste une menace pour les autorités et les populations locales (photo d'illustration). DELIL SOULEIMAN / AFP

    Le groupe Etat islamique a assassiné un jeune homme qui faisait partie des dizaines d'otages druzes qu'il a enlevés le 25 juillet dans la province méridionale syrienne de Soueida. Le sort des autres otages demeure incertain.

    Avec notre correspondant dans la région, Paul Khalifeh

    L’assassinat par décapitation de l’otage, un étudiant d’une vingtaine d’années, a été annoncé quelques heures seulement après des informations faisant état de négociations menées par la Russie avec le groupe Etat islamique pour obtenir la libération des personnes kidnappées.  

    Les jihadistes avaient enlevé une quarantaine de civils, en majorité des femmes et des enfants, lors d’une violente attaques contre sept villages de la province méridionale de Soueida. Près de 250 personnes avaient été tuées dans ces affrontements et dans les tueries perpétrées par les combattants du groupe Etat islamique, qui ont fait irruption dans les maisons, abattant sommairement hommes, femmes et enfants.

    Une source de Soueida a déclaré à RFI que les corps de trois femmes et deux enfants enlevés avaient été retrouvés dans le désert peu après le retrait des jihadistes. Plusieurs otages auraient par ailleurs réussi à s’évader. Ainsi 29 personnes, dont 16 femmes et 13 enfants seraient toujours détenues, appartenant tous à la communauté druze.

    Négociations toujours en cours

    La source affirme que le groupe terroriste a publié les photos de 14 femmes et a envoyé des vidéos à leurs familles. Il réclame, en contrepartie de leur libération, le versement de rançons et la libération de membres du groupe Etat islamique détenus par les autorités syriennes.

    Une autre source de Soueida affirme que les négociations se poursuivent avec les jihadistes malgré l’assassinat du jeune homme. Dans le même temps, l’armée syrienne a achevé les préparatifs d’une offensive contre le dernier bastion de l’EI dans le désert, au nord-est de Soueida.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.