GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: l'ONU souhaite une négociation sur un gouvernement de transition

    media L'émissaire spécial de l'ONU au Yémen Martin Griffiths espère que ces nouvelles discussions aboutiront sur un accord prévoyant un gouvernement de transition et le désarmement des combattants. Martin Griffiths ici au Yémen le 26 juin 2018. REUTERS/Khaled Abdullah

    Un accord sur un gouvernement de transition et le désarmement des combattants seront au menu des discussions prévues en septembre entre les acteurs du conflit au Yémen. C'est ce qu'a annoncé ce samedi 11 août l'émissaire spécial de l'ONU pour le pays, Martin Griffiths.

    Cela fait quatre ans que l'ONU tente de trouver une issue au conflit qui a causé la mort de près de 10 000 personnes au Yémen, entraînant une crise humanitaire sans précédent dans le pays. Cette fois, Martin Griffiths espère bien voir aboutir les consultations qui débutent le 6 septembre à Genève et qui doivent conduire à des négociations directes.

    « Nous allons en premier lieu tenter de parvenir à un accord entre le gouvernement yéménite et les Houthis sur les questions essentielles de fin de la guerre et d'un gouvernement d'unité nationale auquel tout le monde participe », a déclaré l'émissaire spécial de l'ONU dans un entretien publié ce samedi dans le journal saoudien Asharq al-Awsat.

    Mais pour Martin Griffiths, la fin du conflit se fera seulement si « un accord signé » est mis en place, prévoyant « une phase de transition politique sous un gouvernement d'union nationale et la mise en place de dispositions sécuritaires pour le retrait et le désarmement de tous les groupes armés au Yémen ».

    Pour l'instant, les démarches menées par Martin Griffiths ont évité une attaque de la coalition contre le port d'Hodeïda tenu par les rebelles houthis et principal point d'entrée de l'aide humanitaire dans le pays.

    L'ONU réclame une « enquête crédible » sur un raid meurtrier

    Vendredi, l'ambassadrice britannique à l'ONU, Karen Pierce, qui préside le Conseil de sécurité, a quant à elle fait part de sa « grande préoccupation » et appelé à « une enquête crédible et transparente », suite au raid aérien attribué à la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, qui a tué au moins 29 enfants au Yémen.

    Plus tôt vendredi, la coalition a annoncé l'ouverture d'une enquête sur le raid. Le Conseil de sécurité n'a pas ordonné le lancement d'une enquête séparée, mais « va maintenant discuter avec l'ONU et d'autres pour voir comment l'enquête peut avancer au mieux », a précisé Mme Pierce.

    Une position critiquée par l'ONG Human Rights Watch (HRW), qui aurait souhaité que le Conseil demande l'ouverture d'une enquête indépendante. « La triste vérité est que l'on a donné aux Saoudiens l'opportunité d'enquêter eux-mêmes et les résultats sont risibles », a commenté Akshaya Kumar, directrice adjointe de HRW pour l'ONU.

    On a déjà vu les enquêtes menées par la coalition, qui a blanchi l'écrasante majorité des bombardements par la coalition, avec des démentis que ce soit "ça n'était pas la coalition", ou qu'il s'agissait bien d'une "cible militaire", ou qu'il y avait une "erreur technique", mais en majeure partie c'était des enquêtes bidon.
    Eric Goldstein, directeur adjoint de Human Rights Watch au Moyen-Orient 11/08/2018 - par Christophe Paget Écouter

    (Avec AFP et Reuters)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.