GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    ONU: les recommandations d'António Guterres pour protéger les Palestiniens

    media Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse à Moscou, le 21 juin 2018. Yuri KADOBNOV / AFP

    Alors que de nouvelles manifestations meurtrières ont éclaté vendredi 17 août à la frontière israélienne, sur fond de négociations pour une trêve « de longue durée », dit-on, entre Israël et le Hamas qui contrôle la bande de Gaza, le secrétaire général de l'ONU vient de présenter des recommandations pour la protection des Palestiniens dans les territoires occupés. António Guterres envisage notamment le déploiement d'une force sous mandat onusien.

    Quatorze pages, quatre recommandations. Dans ce rapport, António Guterres suggère de renforcer la présence de l'ONU sur le terrain, d'augmenter l'aide humanitaire et l'aide au développement, de mettre en place une force civile d'observation dans les zones sensibles, comme les points de contrôle israélien ou les colonies en Cisjordanie occupée.

    Enfin, quatrième recommandation : le patron des Nations unies propose le déploiement d'une « force policière ou militaire sous mandat de l'ONU » pour une protection physique des civils palestiniens.

    Israël n'a pas encore réagi à ce rapport d'António Guterres, mais on imagine mal l'Etat hébreu accepter un tel déploiement, qu'il a toujours fermement exclu.

    Avec ces recommandations, le patron de l'ONU adresse un message très politique à Israël et aux Etats-Unis, dans un contexte de remise en cause du droit international par l'administration Trump, qui a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et qui cherche à asphyxier financièrement l'UNWRA, l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.