GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Meurtre d'un Palestinien: la justice israélienne double la peine d'un policier

    media Ben Deri, 24 ans, est accusé d'avoir abattu un Palestinien de 17 ans en 2014 à Beitunia. Ici, le jeune policier israélien dans un tribunal de Jérusalem, le 25 avril 2018. AHMAD GHARABLI / AFP

    C'est un fait extrêmement rare. La Cour suprême israélienne a doublé à 18 mois la peine d'un policier israélien reconnu coupable d'homicide contre un adolescent palestinien en 2014. Il avait été filmé par la chaîne de télévision américaine CNN lors de manifestations pour commémorer la Nakba – la catastrophe – que représente pour les Palestiniens la création d'Israël en 1948.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Pour les juges de la Cour suprême israélienne, les neuf mois de prison requis contre le garde-frontière Ben Deri par le tribunal de Jérusalem sont une peine insuffisante par rapport à la gravité de son acte. Le policier a reconnu avoir tué par balles Nadim Nouwara, en mai 2014, lors de manifestations dans la localité de Beitunia en Cisjordanie.

    L'adolescent palestinien âgé de 17 ans avait été filmé alors qu'il lançait des pierres sur les forces de sécurité sans les mettre en danger. Le policier israélien a affirmé durant son procès qu'il s'était trompé de munitions et avait tiré par erreur à balles réelles. La situation ne justifiait pas qu'il tire sur le jeune Palestinien, même avec des balles en caoutchouc, a estimé la Cour.

    L'extrême droite israélienne estime que cette décision peut « mettre en question la motivation et les capacités opérationnelles des soldats israéliens ». Pour le ministre israélien de la Défense Avigdor Liebermann, si le policier a peut-être mal agi, « cela ne veut pas dire que sa peine doit être alourdie ». Quant à la famille de la victime, elle affirme que même doublée, la peine reste ridiculement légère.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.