GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 5 Décembre
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La poche jihadiste du désert de Soueida détruite par l'armée syrienne

    media Un tank de l'armée syrienne régulière (photo d'illustration). REUTERS/Omar Sanadiki

    L'armée syrienne a chassé les jihadistes de la province de Soueida, au sud-est du pays, y compris de sa région désertique. C'est de ce bastion que les combattants du groupe Etat islamique avaient attaqué par surprise, le 25 juillet, sept villages de cette province à majorité druze, tuant 250 personnes et enlevant une quarantaine de femmes et d'enfants.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Trois divisions de l'armée syrienne participent à cette vaste offensive qui se déroule à partir de cinq axes, sur un front de 75 kilomètres. Après 10 jours de combat acharnés, les jihadistes ont été repoussés de 15 à 35 kilomètres de profondeur. Leurs dernières positions, situées dans le canyon d'al-Safa, une région difficile d'accès, sont totalement encerclées et certaines sont tombées ces dernières 24 heures.

    Complètement désorganisés, les jihadistes se sont retirés par petits groupes en direction de la frontière administrative de la province de Damas, plus au nord. Mais dans cette région, ils sont bloqués par des unités de l'armée syrienne, qui les empêchent d'aller plus loin.

    La seule issue qui leur reste est la route vers l'est, en direction de la frontière irakienne. Mais la base américaine d'al-Tanaf leur bloque le passage vers l'Irak, tandis qu'une grande partie de la frontière syro-irakienne dans ce secteur est sous le contrôle des troupes syriennes et de leurs alliés.

    Selon des sources militaires syriennes, 30 jihadistes ont été capturés par les troupes gouvernementales, qui livrent des combats au corps à corps dans ces zones escarpées et montagneuses du désert de la Badia. La progression au sol de l'armée syrienne a eu lieu après un violent pilonnage à l'aviation et à l'artillerie, qui se poursuit sans interruption depuis 10 jours, avec la participation d'avions russes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.