GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Émeutes au Chili: couvre-feu décrété à Santiago pour la troisième nuit consécutive (officiel)
    • Israël: le président Rivlin va demander à Benny Gantz de former le gouvernement
    • Israël: Netanyahu annonce renoncer à former un gouvernement (page facebook)
    Moyen-Orient

    Syrie: le ministre de la Défense iranien en visite à Damas

    media Le ministre de la Défense iranien Amir Hatani lors de sa rencontre avec Bachar el-Assad à Damas le 26 août 2018. SANA / AFP

    Le ministre iranien de la Défense Amir Hatami était ce dimanche 26 août à Damas où il a rencontré son homologue syrien et le président Bachar el-Assad pour discuter coopération et reconstruction dans un pays ravagé par une guerre meurtrière, ont rapporté des médias étatiques.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Le général Amir Hatami était accompagné d'une importante délégation militaire iranienne, qui a rencontré, en plus du président Bachar el-Assad, les hauts dirigeants militaires syriens.

    Cette visite intervient alors que l'armée syrienne et ses alliés russes et iraniens ont achevé les préparatifs pour lancer une vaste offensive contre le dernier bastion rebelle et jihadiste, dans la province d'Idleb, au nord-ouest.

    Le soutien apporté par la Russie et l'Iran, qui déploie en Syrie des milliers de Gardiens de la révolution et des conseillers militaires, a été décisif pour permettre à l'armée syrienne de reprendre le dessus sur le terrain. En 2015, les troupes gouvernementales ne contrôlaient plus que 15% du territoire, aujourd'hui, elles ont reconquis les deux tiers du pays.

    Après sa rencontre avec le président Assad, le ministre Hatami a réaffirmé l'attachement de l'Iran à l'unité de la Syrie, un principe qui guide, selon lui, toute l'action de Téhéran dans ce pays.

    Les milices kurdes, appuyées par les Etats-Unis, contrôlent quant à elles le quart du territoire, notamment au nord-est. L'armée turque, elle, est présente dans les provinces d'Idleb et d'Alep. Damas qualifie les forces américaines et turques de troupes d'occupation, alors que Washington réclame, de son côté, le retrait des troupes iraniennes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.