GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Egypte: la grande mosquée d'al-Azhar condamne le harcèlement sexuel

    media Al-Azhar est l’une des principales mosquées et universités du Grand Caire actuel. Reuters / Amr Abdallah Dalsh

    En Egypte, la grande mosquée d'al-Azhar, une des plus hautes autorités morales de l'islam sunnite, a condamné le harcèlement sexuel et ceux qui le justifient. Dans son communiqué, al-Azhar précise que « l'habit ou le comportement de la femme ne doit en aucun cas justifier un tel acte ».

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Ce communiqué répond à une récente tendance sur les réseaux sociaux justifiant le harcèlement sexuel en rejetant la faute sur des femmes non voilées, accusées de provoquer la libido des hommes par leur accoutrement dénudé et leur comportement d'almées.

    Un discours que certains prêcheurs salafistes justifiaient religieusement. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été un hashtag appelant à « couvrir de honte les dévergondées » en publiant leurs photos accompagnées d'un geste obscène du doigt. Un hashtag qui a provoqué une vague de condamnations et des interrogations sur le silence des autorités religieuses et qui a poussé al-Azhar à réagir.

    Trois femmes sur cinq victimes de harcèlement

    Depuis 2014, une loi inflige une peine de prison a quiconque est condamné pour harcèlement, par parole ou par action. Une brigade anti-harcèlement a même été créée pour juguler ce qui était devenu un phénomène de société.

    Selon une étude de l'ONU publiée en 2017, quelque 60% des femmes ont été victimes de harcèlement en Egypte, où elles sont quotidiennement confrontées aux remarques obscènes voire aux attouchements, rappelle l'Agence France-Presse. Les trois quarts des hommes attribuent ces actes à la tenue vestimentaire de la femme, selon cette étude.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.