GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: la situation à Idleb au cœur de discussions européennes à Vienne

    media La ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl (à gauche) échange avec la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, lors d'une réunion informelle à Vienne, le 30 août 2018. REUTERS/Heinz-Peter Bader

    Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne se sont réunis ce vendredi 31 août à Vienne, pour évoquer notamment la situation dans la région d'Idleb, qui se prépare à une offensive du régime syrien.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    Après les ministres de la Défense jeudi 30 août, les ministres européens des Affaires étrangères se sont retrouvés ce vendredi pour une réunion informelle à Vienne en Autriche, qui assure la présidence tournante de l’Union européenne jusqu’à décembre prochain.

    Pas d’ordre fixe lors de cette réunion, mais les sujets abordés ont été nombreux, au premier rang desquels la Syrie, qui cristallise les inquiétudes en raison de la situation dans la région d’Idleb.

    Federica Mogherini craint « une catastrophe humanitaire »

    Au sortir de la réunion, la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a fait part de son inquiétude sur l’offensive que semble préparer le régime de Damas dans cette province du nord de la Syrie, où vivent encore près de 3 millions de civils.

    « Il est important d’empêcher et d’éviter une action militaire à Idleb. Nous pensons que ce serait une catastrophe humanitaire, a-t-elle alerté. Nous aurons une réunion ministérielle à New York sur la Syrie, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. »

    L'Iran en toile de fond

    Les ministres des Affaires étrangères ont discuté de la dynamique régionale « essentielle à la paix en Syrie », selon Federica Mogherini. Et notamment du comportement de l’Iran, qui préoccupe tous les Etats membres, a-t-elle ajouté.

    A son arrivée à Vienne jeudi, Jean-Yves le Drian a lui aussi mis en garde l’Iran. Même si Téhéran respecte bel et bien l’accord sur le nucléaire, explique le ministre français, le pays « ne pourra pas échapper aux négociations ». Des négociations qui porteront entre autres sur la question balistique et sur son rôle dans la région. Jean-Yves le Drian veut ainsi prévenir la « tentation hégémonique » manifestée, selon lui, par l’Iran au Moyen-Orient.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.