GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Défense et immigration au menu de la visite de Duterte en Israël

    media Cette visite a pour but de réchauffer les relations entre les deux pays, refroidîtes notamment par les déclarations du président Duterte se comparant à Hitler. REUTERS/Stringer

    Ce dimanche 2 septembre, le président philippin Rodrigo Duterte a entamé une visite en Israël de quatre jours, avant de se rendre en Jordanie. Le signe d'un rapprochement entre Israël et les Philippines qui entendent conclure des accords militaires et migratoires. Près de 30 000 Philippins immigrés travaillent en Israël, la plupart comme aides à domicile.

    Avec notre correspondante à Manille, Marianne Dardard

    Durant son déplacement, Rodrigo Duterte devrait promouvoir la coopération militaire avec Israël, qui a déjà vendu à l’archipel des radars et des véhicules blindés.

    Rodrigo Duterte devrait également aller à la rencontre de la communauté grandissante des travailleurs immigrés, qui espèrent un accord supprimant les commissions des agences de recrutement pouvant atteindre plusieurs milliers de dollars.

    Loin des médias, tenus à l’écart, Rodrigo Duterte inaugurera un mémorial de la Shoah, en hommage au millier de juifs qui avaient alors trouvé refuge aux Philippines. Il s’agit de faire définitivement oublier qu’à peine élu, Rodrigo Duterte s’était comparé à Adolf Hitler en déclarant, en référence à l’Holocauste, qu’il « serait ravi d’exterminer » trois millions de personnes dans le cadre de sa guerre antidrogue. Des propos qui avaient choqué à travers le monde, avant que le dirigeant philippin ne présente ses excuses.

    Vers un déménagement de l'ambassade à Jérusalem ?

    Enfin, il y a quelques mois, lorsque les Américains avaient installé leur ambassade à Jérusalem, des médias avaient laissé entendre que les Philippines pourraient faire de même. Aujourd'hui Manille indique que ce n'est pas à l'ordre du jour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.