GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
    • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait
    • Argentine: le Parlement adopte un budget d'austérité conforme à l'accord avec le FMI (officiel)
    Moyen-Orient

    Egypte: le photojournaliste Shawkan devrait sortir de prison

    media Le photographe égyptien Mahmoud Abdel Shakour, surnommé «Shawkan», durant son procès au Caire le 9 août 2016. AFP/KHALED DESOUKI

    Le photojournaliste égyptien Mahmoud Abou Zeid, plus connu sous le nom de Shawkan devrait être libéré dans les prochains jours. Shawkan avait été arrêté en août 2013 lors de la sanglante dispersion du sit favorable au président Morsi à l'appel des Frères musulmans, place Rabaa au Caire. La justice égyptienne l'a condamné ce samedi matin à 5 ans de prison, une peine couverte par sa détention sans jugement.

    avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    C’est l’avocat de Shawkan qui a annoncé que son client devrait sortir de prison dans les prochains jours. Shawkan a, en effet, été condamné ce samedi 8 septembre par la cour d’assises du Caire a cinq ans de prison. « Une peine injustifiée » selon son avocat.

    Or Shawkan a déjà purgé sa peine puisqu’il a passé cinq ans et 25 jours en détention depuis son arrestation le 14 août 2013.

    La peine de mort avait été requise contre le photojournaliste pour « meurtre, tentative de meurtre et appartenance à une organisation terroriste », les Frères musulmans.

    Shawkan avait obtenu en mai le prix Guillermo Cano pour la liberté de la presse de l’UNESCO. Plusieurs ONG internationales de défense des droits de l’homme s’étaient également mobilisées en faveur de Shawkan.

    Jeudi, Reporters sans Frontières et Amnesty international avaient organisé une manifestation devant l’ambassade d’Egypte à Paris pour réclamer la libération du photographe.

    Shawkan a été condamné à cinq ans de prison simplement pour avoir fait son travail de photojournaliste, il n’aurait pas dû passer une seule journée en prison. […] Ce procès c’est véritablement une parodie de justice. […] C’est un procès assez emblématique, puisqu’il témoigne bien de cette parodie de justice en Egypte et de la répression systématique à l’égard de la société civile et de toute personne qui critique, même pacifiquement, le gouvernement.
    Katia Roux, chargée de plaidoyer sur les questions des libertés à Amnesty international 08/09/2018 - par Marie Normand Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.