GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat en Iran: les Etats-Unis condamnent «toute attaque terroriste, n'importe où» (Nikki Haley)
    Moyen-Orient

    L’Iran exécute trois condamnés à mort kurdes iraniens

    media Vue de Téhéran (photo d'illustration). RFI/Muriel Paradon

    Trois Kurdes iraniens, condamnés à mort en avril pour avoir mené des actions terroristes, ont été exécutés samedi 8 septembre, ont rapporté les médias iraniens.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi,

    Ramin Hossein Panahi, le plus connu des trois hommes exécutés ce samedi, appartenait à un groupe terroriste et voulait faire exploser une bombe dans la province kurde, selon la justice iranienne. Il avait participé à une opération armée contre les forces de l'ordre.

    Les deux autres Kurdes exécutés ont été reconnus coupables d’appartenir à un « groupe terroriste séparatiste », selon la Justice et d’avoir tué quatre personnes, dont le fils de l’imam de la prière du vendredi dans la ville de Mariwan, située dans la province du Kurdistan iranien.

    Les organisations internationales des droits de l'homme et des experts des Nations unies avaient demandé à l'Iran de renoncer à l'exécution de Ramin Hossein Panahi. Ces pendaisons interviennent alors que les affrontements entre les forces de l'ordre et des groupes armés se multiplient dans les régions à majorité kurdes. Les autorités iraniennes accusent les Etats-Unis, Israël et l'Arabie saoudite de soutenir les groupes séparatistes kurdes pour affaiblir le pouvoir central.

    Les médias iraniens, reprenant des informations de médias kurdes irakiens, ont rapporté qu'une base du Parti démocratique du Kurdistan iranien, située en Irak, a été frappée par des missiles iraniens. Selon ces médias, une douzaine de personnes, notamment des cadres de ce mouvement, ont été tuées lors de cette attaque.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.