GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Février
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Aujourd'hui
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: les Kurdes ne doivent pas être sacrifiés, avertit la ministre française des Armées, Florence Parly (Le Parisien)
    • Bangladesh: l'incendie situé dans un bidonville de la ville portuaire de Chittagong fait neuf morts (police)
    • La Suède a annoncé le rappel de son ambassadeur au Guatemala (communiqué)
    • Syrie: Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs jihadistes prisonniers
    Moyen-Orient

    Iran: les Gardiens de la révolution revendiquent une attaque au Kurdistan d'Irak

    media Le quartier général du Parti démocratique du Kurdistan d'Iran, basé à Koysinjaq, au Kurdistan irakien, a été ciblé par un tir de missiles iranien, le 8 septembre. SAFIN HAMED / AFP

    Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, ont revendiqué officiellement ce dimanche 9 septembre une attaque aux missiles survenue la veille contre une base d'un parti d'opposition armée kurde iranien, le Parti démocratique du Kurdistan d'Iran, située au Kurdistan irakien.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Au total, sept missiles ont été lancés contre la base du Parti démocratique du Kurdistan d'Iran située dans la région du Kurdistan d'Irak. La télévision iranienne a montré les images du lancement des sept missiles et les images prises par drones iraniens lorsque ces mêmes missiles ont frappé la base du groupe, interdit en Iran.

    Au moins une douzaine de responsables et de cadre de ce mouvement, qui mène la lutte armée contre l'Iran, ont été tués et des dizaines d'autres blessés. Selon le communiqué officiel, la frappe a eu lieu lorsque les dirigeants du groupe étaient réunis en Congrès. Des drones iraniens surveillaient la base depuis plusieurs jours.

    Téhéran accuse les États-Unis, Israël et l'Arabie saoudite de soutenir les groupes armés d'opposition. C'est la seconde fois depuis juin 2017 que l'Iran utilise des missiles pour des opérations au-delà de ses frontières. La dernière fois, six missiles ont été lancés contre des positions de Daech dans l'est de la Syrie après un double attentat à Téhéran revendiqué par le groupe.

    Cette opération est une nouvelle démonstration de force de Téhéran, alors que les États-Unis, mais aussi certains pays européens, demandent à l'Iran de limiter son programme balistique et réviser sa politique régionale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.