GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: 84 morts dans des combats autour d’Hodeida

    media Des membres des forces pro-gouvernementales combattent au sud de l'aéroport d'Hodeida, en juin 2018. (photo d'illustration) AFP

    Les combats ont repris et fait des dizaines de morts et de blessés autour d’Hodeida, ville portuaire stratégique, selon des sources médicales. Les victimes seraient tant des combattants progouvernementaux que rebelles.

    Les combats ont repris autour de la ville portuaire de Hodeida, tenue par les rebelles houthis. Des affrontements violents qui ont fait 11 morts chez les combattants progouvernementaux et 73 du côté des rebelles.

    Les forces progouvernementales ont réussi à atteindre la route principale reliant Hodeida à la capitale Sanaa et d'autres provinces, selon des responsables militaires progouvernementaux yéménites. L'aviation de la coalition anti-rebelles, sous commandement saoudien, a lancé des raids aériens sur cette route appelée « Kilo 16 », ont ajouté ces responsables.

    Profonde défiance entre les protagonistes

    Une nouvelle escalade qui était à craindre, après l’échec de négociations à Genève, en Suisse, samedi 8 septembre. Les deux parties devaient se retrouver pour des pourparlers sous l'égide de l'ONU, mais les rebelles ne sont pas venus, les conditions qu’ils avaient exigées n’étant pas remplies, mettant fin à tout espoir de règlement politique du conflit dans l'immédiat.

    Le soir même, Abdel Malek al-Houthi, le chef des rebelles, appelait ses partisans à « la résistance face à l’agression » du gouvernement yéménite. Sommant les Yéménites « d'aller aujourd'hui sur tous les fronts », M. Houthi leur a demandé de renforcer « la défense, la sécurité » et de recruter « des volontaires sur le terrain ».

    La guerre au Yémen fait rage depuis 2014, lorsque les Houthis, des chiites soutenus par l'Iran, se sont emparés d'une partie du territoire, dont la capitale Sanaa. Le gouvernement a fait appel à une coalition menée par l'Arabie saoudite pour lui prêter main-forte. Depuis, le conflit a fait 10 000 morts et mené à la « pire crise humanitaire du monde », selon l'ONU.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.